Cuba - Guantanamo : Visite de jeunes états-uniens

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Cuba - Guantanamo : Visite de jeunes états-uniens

 

Émus et fiers d’être à Guantánamo

Par Jorge Luis Merencio Cautín | internet@granma.cu

Des jeunes nord-américains de la Brigade Venceremos sont venus apporter leur contribution dans la province la plus orientale de Cuba

« Nous sommes à la fois émus et fiers de visiter cette province, par ce qu’elle représente dans la longue histoire de lutte de Cuba contre l’empire, et pour l’occasion qui nous est donnée d’exprimer notre soutien à la juste revendication du peuple cubain sur ce territoire illégalement occupé par la base navale », a déclaré Malcolm Saks, membre du 47e Contingent de la brigade de travail volontaire Venceremos.

Ce groupe de 19 jeunes citoyens étasuniens (14 femmes) est arrivée dans cette ville le 25 juillet dans le but de participer aux journées de travaux agricoles et d’utilité collective, d’échanger avec la population et exiger la levée du blocus et des restrictions aux voyages vers l’Île toujours imposées par le gouvernement des États-Unis.

« Quelques jours nous ont suffi pour mieux connaître cette province et découvrir que Guantanamo n’est pas une base navale mais un peuple solidaire, fier et doté d’une culture riche et variée, épris de paix et résolu à défendre ses conquêtes », a ajouté ce jeune professeur d’économie et d’histoire à l’Université de Long Island, qui voyage à Cuba pour le huitième fois.

Au cours de leur séjour dans cette province ― jusqu’au 6 août —, la brigade a été reçue par les principales autorités du Parti et du gouvernement, et a été invitée dans un quartier à participer, en compagnie de membres des Comités de défense de la Révolution, aux festivités de la veille du 26 Juillet. Les jeunes nord-américains ont également rendu hommage à Mariana Grajales, mère du général Antonio Maceo, héros de nos guerres d'indépendance au 19e siècle, participé aux travaux agricoles au Centre d’agriculture urbaine Coliflor, visité la Maison du Changüi Chito Latamblet (le changüi est un genre musical né vers 1860 dans cette région), et ils ont assisté au spectacle offert par la troupe de théâtre pour enfants La Colmenita, que Malcolm a particulièrement apprécié.

« Ici les gens sont très aimables et nous font nous sentir comme chez nous. C’est que comme si on se connaissait de longue date », a commenté Adavia Thornton, 24 ans, qui travaille comme assistante pédagogique dans une école de New York, et qui nous visite pour la première fois.

Granma s’est entretenu avec ces deux brigadistes alors qu’ils étaient occupés, aux côtés de jeunes cubains, à repeindre la grille de l’Université de Guantanamo, une institution ayant obtenu des résultats notables dans la formation d’étudiants et de professeurs et dans l’intégration avec d’autres secteurs, le travail communautaire et l’activité scientifique.

« Ces échanges sont très fructueux et contribuent à renforcer la solidarité et l’amitié », a déclaré pour sa part Dainelis Rivero, étudiante cubaine de médecine.

Cette brigade qui pour la première fois réalise des travaux en dehors de la capitale du pays, participera pendant trois jours à des activités avec des étudiants de cette province. Leur programme comporte aussi des rencontres avec la commission Aponte de l’Union nationale des écrivains et des artistes de Cuba, et des visites du village Caimanera et de la Brigade de la Frontière, Ordre d’Antonio Maceo.

28 juillet 2016 internet@granma.cu

Source : http://fr.granma.cu/…/2016…/emus-et-fiers-detre-a-guantanamo

Publié dans Amérique Latine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article