Turquie, la dictature : la censure, 29 maisons d'édition fermées par décret !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

La foire du libre d'Istambul en 2015

La foire du libre d'Istambul en 2015

Le gouvernement Erdogan justifie sa main mise sur les médias par la situation d'état d'urgence en Turquie.

Après le putsch raté du 15 juillet, le président turc Erdogan ne relâche pas sa poigne de fer et a débuté une purge visant, entre autres, les médias et fermant notamment 29 maisons d'édition par un décret publié mercredi 27 juillet au Journal officiel.

Dans un communiqué, traduit en anglais et relayé par l'Union internationale des éditeurs (UIE/IPA), l'Association des éditeurs turcs (Türkiye Yayıncılar Birliği) explique que le gouvernement justifie ces fermetures comme "des mesures nécessaires dues à l'état d'urgence et à des régulations relatives aux institutions".

Publié dans Europe

Commenter cet article