19 et 20 octobre : rendez-vous à Amiens avec les Goodyear pour refuser la justice de classe

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

19 et 20 octobre : rendez-vous à Amiens avec les Goodyear pour refuser la justice de classe

Les 19 et 20 Octobre prochains 8 Syndicalistes de l’Usine Goodyear seront jugés en appel pour avoir « retenu » plusieurs cadres de l’entreprise pendant quelques heures alors qu’ils venaient de leur annoncer la fermeture de leur l’usine.

On reproche aux salariés leurs réactions violentes face à ces situations mais comme le disait Jaurès : « la violence c’est chose grossière, palpable chez les ouvriers….le patronat n’a pas besoin lui de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses pour exercer une action violente… »

En effet, chez Goodyear suite à ce conflit (7 ans de lutte), ce sont 800 personnes qui pointent à pôle emploi, 12 suicides, des dizaines de couples et de familles brisées, plusieurs dépressions et maintenant 8 syndicalistes condamnés à 9 Mois de prison ferme malgré que les cadres "victimes" aient retiré leurs plaintes.

Ainsi la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord aura eu des conséquences terribles sur la vie des 1 143 salariés licenciés et sur le tissu économique et social du territoire.

Sachant que le Groupe Goodyear fait 2,5 Milliards de profits après impôts et verse 600 Millions d'euros de dividendes aux actionnaires ...Voilà où est la vraie violence elle est sociale et ne salit pas les mains de leurs auteurs, les actionnaires et les politiques à leur service!

Le 19 et 20 octobre, deux jours de mobilisation pour refuser ensemble avec les Goodyear cette violence sociale et la justice de classe qui l'accompagne et pour exiger la relaxe de nos 8 camarades de combat.

 

Publié dans Libertés Démocratie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article