Des femmes israéliennes et palestiniennes marchent pour exiger la paix

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Des femmes israéliennes et palestiniennes marchent pour exiger la paix
L’article parle de manifestations de soutien à cette initiative y compris en France, je n’en ai vu aucune et la France désormais telle que je la perçois a choisi d’exaspérer les haines entre israéliens et Palestiniens, qu’il s’agisse d’un gouvernement à la partialité insupportable en faveur du gouvernement israélien ou des organisations de soutien au Palestiniens qui vomissent leur haine raciste à l’égard des « sionistes », il est devenu impossible de se mêler de ce conflit, de soutenir les initiatives de paix et même celles menées par le parti communiste israélien et les arabes israéliens.
 
La France ici comme ailleurs a choisi la guerre au lieu de soutenir partout la paix. Il faut traduire les textes pour connaître le terrain, en français il n’y a plus ici comme ailleurs que des appels à la haine. (note de Danielle Bleitrach).
 
La marche de l’espérance  exige la relance des négociations entre les gouvernements isréaliens et palestiniens pour que la paix existe entre les générations futures.

Plus de trois mille  femmes palestiniennes et israéliennes ont marché durant des semaines  jusqu’à la résidence du dirigeant israélien, Benjamin Netanyahu, pour exiger un accord de paix entre les deux nations .

La marche de l’espoir, comme on le sait, a été créée  par l’organisation « femmes pour la paix », sa mission est « de créer un mouvement de femmes non-politiques pour rétablir l’espoir  travailler à une coexistence pacifique pour nous, nos enfants et les futures générations »

L’une des participantes, Kalisman Raya, , a déclaré que  l’organisation s’est développée depuis un an et demi après plusieurs mois de discussions entre les femmes palestiniennes et israéliennes pourquoi ils envoient leurs enfants à la guerre. Elle a également expliqué  que la marche regroupe  des gens de gauche, de droite, religieux et non religieux.

Kalisman a précisé que la marche  a atteint la résidence du dirigeant  d’Israël pour y porter  le message  de leur désir que les négociations pour la paix  redémarrent. «Nous continuerons de protester jusqu’à ce qu’il y ait  un accord »,.

L’Activiste et membre du comité d’organisation, Orna Ashkenazi, a déclaré: «Nous continuerons  jusqu’à ce que Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas prennent place à la table des négociations à nouveau, non seulement pour  parler, mais pour agir ».

“Esta coalición de mujeres ha conseguido traerlo de nuevo a las conversaciones, y ha logrado movilizar más de lo que lo habían hecho hasta ahora otros grupos”, aseguró otra participante de la marcha.

También hubo movilizaciones de solidaridad en Israel, Jordania, Egipto, Tunisia, Marruecos, Francia y los Estados Unidos, según el medio Times of Israel.

« Cette coalition de femmes a réussi à  ramener sur le devant de la scène la question des pourparlers, et elle a mobilisé plus que ne l’avait fait jusqu’à présent d’autres groupes », a déclaré un autre participante de la marche.

Il y a eu aussi des manifestations de solidarité en Israël, en  Jordanie, en Egypte, en Tunisie, au Maroc, en France et aux Etats-Unis, selon la le Times of Israël.

Sources : blog de Danielle Bleitrach

Publié dans Moyen Orient

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article