Espagne : Honte au Parti Socialiste ou la démocratie séquestrée !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Espagne : Honte au Parti Socialiste ou la démocratie séquestrée !

Ce fut un spectacle honteux de voir comment les oligarchies du Parti Populaire et du Parti Socialiste espagnol se sont mises d'accord pour contourner et se moquer de la volonté populaire.

Pedro Sanchez (démis de ses fonctions de Secrétaire Général du PSOE par l'oligarchie), a reçu des pressions du pouvoir économique et des médias pour ne pas former un gouvernement avec UNIDOS PODEMOS (Podemos + Izquierda Unida).

Alberto Garzón (Izquierda Unida) : "La nomination de Rajoy est un malheur et une injustice pour la majorité sociale des travailleurs".

Pablo Iglesias (Podemos) : "Cette législature sera l'épilogue d'un vieux pays qui se meurt et sera la naissance d'une nouvelle Espagne".

150.000 personnes ont manifesté à Madrid contre le coup d'état de la Mafia Démocratie..."Contra el golpe de la Mafia, Democracia" !

La manifestation organisée par la "Coordinadora 25-S", avec la participation de centaines d'organisations sociales et de milliers de personnes pour protester contre ce qu'ils appellent «l'investiture illégitime» (“investidura ilegítima”) de Mariano Rajoy en tant que Premier ministre, a été un énorme succès citoyen.

Les slogans suivant ont pu être lus : "PSOE-PP, la même merde", "Non à la mafia du coup d'Etat", “El PP engaña y amordaza” (trompe et baîllonne).

La manifestation a eu lieu alors que le processus au Congrès pour l'investiture de Mariano Rajoy qui avait le soutien de Ciudadanos, Coalition Canaria, Foro Asturies et l'abstention du PSOE se tenait...

Une quinzaine de députés socialistes n'ont pas suivi les consignes et ont voté "Non" à l'investiture...

Le PSC (Parti Socialiste Catalan) s'est désolidarisé du PSOE et a voté également "Non"...

Le PSOE aura très dur a se remettre de ce fiasco

Publié dans Europe

Commenter cet article