Un témoignage poignant....

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Un témoignage poignant....


Cette fois ci, j'en ai marre. Je quitte définitivement vie la politique.  Après 48 ans de militantisme politique et syndical je suis définitivement dégouté.

Mon avant-dernier engagement, le PG, j'y croyais. Après 6 ans (de 2009 à 2015) comme co-secrétaire de comité et délégué au CN, résultat : démission de ce parti qui promettait tant (démocratie interne) et qui, devant "l'élite politique autoproclamée" des "cadres" du SN, est devenu un parti comme les autres (voir les départementales à Paris et ses alliances contre l'avis des militants).

Dernier engagement en 2016, "La France insoumise". Comme un bleu (j'ai bientôt 65 ans), je me suis dit, là c'est bon, les citoyens vont enfin pouvoir prendre la parole et le pouvoir. Et rebelote et dix de der. Convention, "extraordinaire" de mauvaise foi, et je pèse le mot. Manipulée dans son déroulement dans la plus grande opacité par les caciques du PG.

Les citoyens n'ont eu accès à aucune, ou très peu, de leurs revendications ou suggestions. Coupures de parole, accélération des sujets qui fâchent en prétextant le planning, prise de parole arbitraire des "organisateurs" etc. etc. Un fonctionnement anti-démocratique idem qu'au PG.

Et maintenant, la cerise sur le gâteau, "les groupes d'appui" pour les législatives. Initiateur d'un groupe d'appui depuis mi-août je n'ai jamais contacté par JLM2017 malgré mon inscription sur le site depuis le début ???

Et que vois-je à l'approche de ce 30 novembre, une multiplication de création de groupes d'appui à qui, mystère, on a donné l'organisation des réunions de circonscription. Je me suis posé quelques questions et j'ai cherché.

Ayant un passé politique et connaissant beaucoup de monde en ayant négocié pour le PG dans le passé avec d'autres partis, j'ai constaté que cette multiplication soudaine de groupes d'appui était dû à l'engagement soudain de militants de partis, (dont beaucoup de PGs), afin de créer ces groupes en ayant le plus de candidats déclarés. Bien joué, il est normal, qu'ayant écrit les règles de fonctionnement de ce simulacre de démocratie, qu'ils sachent les utiliser.

Qui désigne les "GO" (Gentils Organisateurs) des assemblées de circonscription, qui décide de la certification des groupes et lesquels, qui va décider de la "nomination" des futurs candidats, comment se fait-il que certains, et souvent des militants de partis, peuvent se présenter sans signature de la charte, etc. etc. Grands mystères ?

Veulent-ils faire de la "France Insoumise", (beau projet de départ comme l'était le PG), une France de citoyens-nes soumis à la volonté de quelques caciques ?

Et je m'en arrête là même si je peux modestement envisager la suite : la création d'un nouveau parti……..comme les autres.

Citoyens, Citoyennes, malheureusement, vous n'être pas prêts de reprendre le pouvoir aux partis politiques qui l'ont confisqué et le confisqueront.

Pour la dernière foi déçu, mais content de profiter maintenant d'une retraite à mon avis bien méritée, de mes petits-enfants, de mon potager, de mes poules, des ballades avec ma chienne Maïka, de la mer si belle vue de notre île d'Oléron, de la pêche et bien d'autres activités.

Je voterai quand même JLM au premier comme au deuxième tour. Bonne continuation et plein de bonheur, malgré tout, dans votre vie à vous toutes et tous.

Patrick Richard

Publié dans France Insoumise

Commenter cet article