Clermont-Ferrand : la grève se prolonge au service cardio B2 du CHU Gabriel Montpied

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Entamé le 14 novembre dernier, le mouvement social s'est poursuivi mardi matin par une distribution de café et une signature de pétition devant l'entrée du CHU Gabriel Montpied. Le personnel clermontois dénonce depuis trois mois les conditions de travail et le manque d'effectif.

S'ils ne parviennent pas à faire entendre raison à leur direction, les agents en cardiologie ont décidé de s'adresser directement aux patients et à leurs visiteurs. L'intersyndicale (CGT, FO, SUD et UNSA) a organisé mardi matin un "café de la colère" à l'entrée du CHU Gabriel Montpied. Les grévistes en ont profité pour faire signer une pétition et récolter des fonds pour la caisse de grève.

Malgré plusieurs réunions, le conflit semble s'enliser et les représentants du personnel dénoncent des engagements a minima "ne permettant pas de prodiguer des soins de qualité avec une charge de travail supportable". Concrètement, il manque un aide-soignant matinal supplémentaire le week-end. Le personnel souhaite également "l'accès au pool infirmier malgré l'affectation de l'infirmier du pool dans le service". Un nouveau rendez-vous avec le Directeur Général du CHU a donc été sollicité.

Le service cardio B2 est en grève depuis trois mois à Clermont-Ferrand - Aucun(e)

 

 

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article