Lycée Aragon de Givors : un blocus pour protester contre la suppression des navettes

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

http://s-www.leprogres.fr/images/04A36C45-F4E1-4445-92B7-1DAD720C5D59/LPR_v1_02/les-eleves-refusent-de-retourner-en-cours-et-font-un-sitting-devant-les-grilles-du-lycee-aragon-photo-martine-arpino-les-eleves-refusent-de-retourner-en-cours-et-font-un-sitting-devant-les-grilles-du-lycee-aragon-photo-martine-arpino-1481317131.jpg

Voila les résultats de la politique de Laurent Wauquiez président la Région Rhône-Alpes Auvergne. La baisse de dotation de la région Auvergne Rhône-Alpes est à hauteur de 6 % sur le budget de fonctionnement des lycées. Pour économiser ces 6 %, les navettes ont donc été supprimées. De nombreux lycéens se trouvent donc sans bus ou car pour se aller soit au stade soit en cours d'Education Physique.

De nombreux ont décidé de protester. Ainsi les jeunes du lycée Aragon à Givors ont organisé
un blocus pour protester contre la suppression de leurs navettes. Le blocus avait lieu devant le portail d’entrée de leur établissement.

Un élève, Thibaud Buisson, explique : « Depuis lundi dernier, nous n’avons plus de navette pour nous rendre au gymnase. Nous devons descendre et remonter par nos propres moyens, en passant par le quartier des Vernes. En cette période, il fait froid, plusieurs élèves ayant des problèmes de santé, asthme, douleurs articulaires, ont des difficultés pour effectuer la remontée au lycée et être à l’heure en cours. Le trajet aller-retour fait environ 2 kilomètres. »

Une autre élève ajoute : « Si on est victime d’un accident sur le parcours, par exemple, si une voiture nous accroche, le lycée sera-t-il responsable ? »

La baisse de dotation de la région Auvergne Rhône-Alpes est à hauteur de 6 % sur le budget de fonctionnement des lycées. Pour économiser ces 6 %, les navettes ont donc été supprimées.

La principale du lycée s’adresse aux élèves, et déclare : « Maintenant, je vous demande de rentrer, les élèves délégués seront reçus pour qu’on puisse parler de ce problème. Je n’étais pas informée de votre action. Vous devez agir autrement, nous sommes là pour vous entendre. Je vais recevoir vos représentants mais vous devez reprendre les cours. »

Les élèves refusent de rentrer et entament un “sitting” devant les grilles.

Le principal interrogé précise que « les navettes ne sont pas toutes supprimées, dix navettes subsistent pour permettre aux élèves de ne pas arriver en retard, lorsqu’ils ont un cours après l’éducation physique et sportive. Seules les navettes qui partent ou reviennent avant la pause méridienne ont été supprimées. Ce nouvel aménagement a, de plus, été soumis au vote lors du dernier Conseil d’administration du lycée et il a été approuvé par les parents d’élèves. »

Apparemment soit les élèves n'ont pas été consultés soit ils ne sont pas d'accord ni avec la décision du CA du lycée ni avec Monsieur Wauquiez qui a pris la décision avec la majorité de droite du Conseil Régional de supprimer les navettes scolaires de Givors et d'autres villes de la Région. Une Région pas trop humaine semble t-il !

http://c.leprogres.fr/…/lycee-aragon-un-blocus-pour-protest…

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article