18 000 pour Mélenchon, 7 000 pour Macron et 4 000 pour Le Pen : Mélenchon le roi des lyons

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Démonstration de force de JL Mélenchon à Lyon avec 18 000 personnes
Démonstration de force de JL Mélenchon à Lyon avec 18 000 personnes
Démonstration de force de JL Mélenchon à Lyon avec 18 000 personnes
Démonstration de force de JL Mélenchon à Lyon avec 18 000 personnes

Démonstration de force de JL Mélenchon à Lyon avec 18 000 personnes

Macron l'homme créé par le système pour le système n'a ni rassemblé ni convaincu

Macron a la surprise générale a été l'enfant du système pour le système. Il est victime de son éducation, il a été formaté par le système et pour lui. C'est l'homme de l'argent, des riches et des actionnaires.

Tiré à 4 épingles, cheveux lissés, ripoliné, costume-cravate, il était la France d'hier, celle du passé et tout son discours avait pour sens unique de poursuivre ce que nous connaissons de puis plus de 10 ans avec de nouvelles mesures pour lever le peu d'obstacles restant à l'enrichissement des 99% qui possèdent déjà tout alors que  les 1% n'ont rien!

C'est une révolution conservatrice. Ce qui est frappant c'est son éloignement des réalités et sa totalement déconnexion des souffrances et du désarroi des gens. N'est ce pas lui qui avait affirmé :"Quand je serre la main d'un pauvre, je me sens sale toute la journée !"

Avec ce discours Macron aspire à remplacer Fillon dont les gamelles s'accumulent. Mais voilà, Macron aussi va devoir affronter ses propres gamelles. Il risque gros !

Un petit 3000 dans la "salle 3000", Le Pen revient aux fondamentaux de l'extrême droite. Elle fait peur !

Coincée entre Macron l'homme du système et Mélenchon l'homme du peuple, la candidate de l'extrême droite, le visage retapé et fatigué, a fait un discours non banal.

Elle a réaffirmé avec force les valeurs de l'extrême droite : la France pour les français, un état renforcé sur ses valeurs répressives, la police et l'armée et une France qui fera la guerre au nom de la lutte contre le fondamentaliste islamiste qui nous envahit. Au plan social qui constitue l'attente majeure de nos concitoyens : rien, zéro !!

Enfin nous avons eu droit à un couplet de nationalisme chauvin. Un discours creux mais dangereux et qui est à 100 000 lieux des sensibilités de nos concitoyens et de notre jeunesse!

Pari réussi pour Mélenchon, avec plus de 18 000 personnes rassemblées sur deux lieux simultanées.

Il a été le roi des lyons par la participation dont une mobilisation très importantes de jeune. Il avait choisi l'habit du simple pour être en phase avec son auditoire, les couches populaires, les salariés, les jeunes. Aucun milliardaire n'a été remarqué contrairement aux meetings de Macron et de Le Pen.

Il a fait un très bon discours très concret, en abordant ses propositions qui répondaient aux attentes, sur les défis environnementaux, sur les défis internationaux, de la paix et de la solidarité, sur les défis sociaux, sur le défi de la répartition des richesses, sur le défi de la responsabilité publique enfin sur les défis politiques.

Mélenchon a marqué des points, c'est incontestable et a fait chavirer le coeur des lyonnais en chantant "les canuts" en fin de discours avant d'entamer la Marseillaise.

Un meeting qui s'est terminé dans l'enthousiasme et avec l'envie pour les participants d'aller en découdre avec les champignons hallucinogènes qui se sont mis à pousser en politique depuis quelque temps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article