Dégageons le club des traitres qui ne tiennent jamais leurs engagements !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Dégageons le club des traitres qui ne tiennent jamais leurs engagements !

Macron le jeune banquier qui joua un rôle déterminant dans la politique économique et sociale de Hollande se déclare "hors système" pour tenter de tromper les électeurs qui se laissent endormir par le baratin médiatique visant à passer sous silence les enjeux des élections à venir, présidentielle et législatives :

- comment éradiquer le chômage qui bat des records sous chaque quinquennat;

- comment permettre aux citoyens d'être mieux soigner et d'être remboursés à 100% tout en développant la sécurité sociale sur ses bases originelles;

- comment mettre la finance au pas et juguler avec fermeté son emprise sur toute la société;

- comment permettre aux jeunes de construire leur avenir sans dépendre de leurs parents et en étant réellement autonomes;

- comment combattre le présidentialisme afin de garantir à notre peuple l'élection de représentants qui l'écoutent;

- comment garantir la dignité à nos anciens en vivant dans des maisons de retraite humaines qui ne soient plus des mouroirs à charge des familles;

- comment transformer l'école pour qu'elle offre à chacune et chacun les bases de la réussite scolaire à laquelle chacun a droit;

- comment transformer les quartiers populaires pour qu'ils ne soient plus ni des ghettos ni des cités dortoirs ni des concentrations de pauvreté et de chômage mais des lieux où il fasse bon vivre ensemble dans la sécurité et le bonheur retrouvé, etc.etc.

Pour toutes ces questions de fond pour lesquelles les français attendent des réponses nettes et claires, le Macron banquier ne répond pas. En étant absent sur ces questions centrales, il rassure le système qui a décidé de le soutenir et d'étouffer celles et ceux qui parlent d'une voix nouvelle et rafraichissante tout en exigeant plus d'égalité, de social et de démocratie.

C'est ainsi que depuis quelques jours le club Macron devient le club des ramasses-tout jusqu'aux traitres qui veulent continuer à occuper des postes de ministrables avec des gens de tous les horizons de la droite mais accrochés au système, car Macron leur donne la garantie qu'il n'y touchera pas, car il est fidèle à la domination de la finance, des riches et des actionnaires, et des groupes mondiaux qui veulent diriger le monde !!

Oui, c'est bien le club des traitres !

Macron, traitre lui-même. Celui qui a été l'élu de Hollande et des Rothschilds, a quitté 9 mois avant l'élection, le "pédalo" d'un gouvernement qui prenait l'eau partout. Comme on dit, quand le navire coule les rats sont toujours les premiers à fuir, non sans avoir mis au préalable un dernier coup de couteau dans le dos des travailleurs avec le 49/3 de la loi El Khomri dont il est un des inspirateurs.

Comment faire confiance a un tel individu qui n'hésite pas à trahir ses pères créateurs ? Demain élu, il trahira la parole donnée car cela est dans sa nature profonde, dans ses gènes. Evitons ce malheur à notre peuple, dégageons-le pendant qu'il est encore temps !

Le traitre en chef vient d'être rejoint par un autre traitre : François de Rugy. Lui, il a participé à la primaire du Parti Socialiste où il a pris l'engagement en cas de défaite, de soutenir le vainqueur. Il vient de franchir le Rubicon, il trahit le PS et Hamon en refusant de soutenir ce dernier et en décidant de rallier Macron.

Pour cet individu, ce qu'il signe n'a aucune valeur! Comment lui faire confiance demain, si par malheur Macron est élu ?  La place de ministre qu'il a du négocier en coulisse, système oblige, nous éclaire sur ces méthodes indignes et de en plus rejetées par nos concitoyens! Peut être occupera t-il le "ministère de la trahison", c'est là qu'il serait le mieux !

Enfin le traitre en chef vient d'être rejoint par un autre traitre, Bayrou. Celui-ci après avoir longtemps hésité à se présenter ou non, a tranché son dilemme, il abandonne Fillon totalement disqualifié, y compris dans son propre camp et rejoint le vieil énarque Macron.

C'est un non évènement. N'en déplaisent aux télés hystériques, répétant la même chose pendant des heures. Les intentions de vote de Macron passent de 17% (sans Bayrou) a 18,5% (avec Bayrou) : et c'est tout.

En revanche, ce ralliement a un "cout", celui d'afficher clairement que la droite et l'ensemble du système jouent la carte Macron, la plus rassurante pour la grande finance. Il ne lui reste plus qu'à négocier le coût de la traitrise, un poste de ministre voire de 1er ministre à Bayrou ! Encore des combines politiciennes dans les coulisses dont Macron et Bayrou sont les spécialistes !

Dans cette société du spectacle et de la magouille, au sens de Guy Debord, est sacré "évènement majeur" une futilité de 25eme importance, telle que la présence de Bayrou dans le parti de Macron En Marche.

Inversement, ce que nous allons vivre dans quelques mois, si ce candidat du système est choisi (ou Fillon, ou Macron, ou Le Pen), c'est le 49-3 a répétition, l'état d'urgence, et le chômage de masse, l'ubérisation de la santé. Tout cela est soigneusement occulté, n'accédant jamais dans la bulle des sujets médiatiques choisis par les riches qui dirigent l'ensemble des médias...!

Voila pourquoi, il faut se battre de toutes nos forces, pour que l'union à gauche, devenue possible, à laquelle aspirent des millions et des millions de français se réalise. C'est la seule garantie d'une vie meilleure tout de suite!

Commenter cet article