Honteux, ils tripatouillent les sondages ! Jusqu'où iront-ils ?

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Honteux, ils tripatouillent les sondages ! Jusqu'où iront-ils ?

Avec l'aide des médias, nous assistons à une nouvelle grande manoeuvre pourrie du PS à laquelle nous sommes confrontés quelques 5 jours.  Explications :

Après le bidouillage avéré du 1er tour de la primaire du PS qui a abouti au gonflage du nombre de votants, passant , après une semaine de tergiversations , de 1.300.000 votants à 1.600.000 (ce qui correspond soit dit en passant à 3,6% des électeurs inscrits ) , avait lieu dimanche dernier le 2 ème tour de cette primaire.

Il a vu la victoire de Benoit Hamon (58%) contre Manuel Valls (42%). C'est un KO sans discussion possible ! C'est la condamnation ferme de la politique de Hollande qui a tourné le dos à ses engagements et conduit un abaissement social sans précédent !

Dès dimanche soir , alors même que le résultat n'était pas confirmé, un sondage est publié annonçant les intentions de vote pour la présidentielle et faisant apparaitre Hamon à 15% Mélenchon à 10%. Surprenant, mais bon tout peut être possible, bien que ce timing tout à fait étonnant pouvait laisser penser qu' "il y avait un loup" , comme aurait pu dire Montebourg.

Et bien c'était le cas. Dès lundi matin le rouleau compresseur médiatique s'est mis en route: "Mélenchon s'effondre dans les sondages" , " Hamon en forte hausse" etc. etc.... et dans les jours suivants des appels qui se multiplient vers Mélenchon et ceux qui le soutiennent pour qu'ils se rangent raisonnablement derrière le candidat du PS

Or nous apprenons ( Médiapart, le blog) que le sondage est bidouillè de la façon suivante

Les 1000 personnes interrogées le résultat brut donne Mélenchon 13,5 % Benoit Hamon 8 %. MAIS à ce résultat brut est appliqué un "taux correcteur". A savoir on prend les résultats de la présidentielle de 2012 ( Mélenchon 11,5% Hollande 22%° et les résultats des élections régionales de 2015 ( PS 22% , Parti de Gauche 4%). On en déduit ce fameux "taux correcteur" soit 0,75 pour Mélenchon et 1,85 pour Hamon

Il ne reste qu'à affecter ce taux au résultat brut du sondage soit Mélenchon 13,5 x 0,75 = 10% et Hamon 8x 1,85 = 15%

Et hop! le tour est joué, tous les clairons sont appelés à sonner la charge afin que soit brisée la dynamique JLM , et propulsé l'habituel "vote utile" en faveur de Benoit Hamon qui peut ainsi faire mine de rechercher l'union avec JLM tout en confirmant que lui-même de toute façon sera candidat jusqu'au bout.

Evidemment la publication d'un tel sondage sert à déclencher un renforcement de la tendance mise en scène , les électeurs de gauche sincères se disant : " ben si Hamon est le mieux placé suivons le. " et la mécanique se met en route.

Cette manoeuvre permet ainsi au PS de se garantir sur sa gauche car ce parti est déjà garanti à droite par la candidature Macron.

Une conclusion, ne nous laissons pas enfumer par ces manoeuvres pourries et sordides du PS , qui , sans aucun doute en prépare d'autres., restons lucides, confiants, déterminés.

Publié dans Elections

Commenter cet article