Hôpital Henry Gabrielle on ne lâche rien !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Hôpital Henry Gabrielle on ne lâche rien !

Le comité de défense de l'hôpital continue ses mobilisations qui rencontrent un écho grandissant parmi la population.

Après l'action à la Métropole de Lyon du 30 janvier avec la présence remarquée des communistes du Rhône au côté du comité de défense, des patients et des salariés. Plus que jamais ils sont tous déterminés à continuer leur action et comme l'on dit : Ils ne lâchent rien !

D'autant que des choses concrètes sont à mettre à l'actif de la lutte, comme la remise des 3 scénarios imaginés par la direction des HCL qui font la démonstration que le maintien et la rénovation de l'hôpital à Saint Genis Laval est la plus pertinente, la plus économique et la plus sûre pour les patients, leur famille et le personnel soignant !

Ou encore les débats au sein des conseils municipaux que les maires n'ont pu empêcher totalement, y compris à Pierre Bénite où le voeu déposé par Daniel Deleaz, élu communiste, a été voté à l'unanimité.

Le jeudi  2 février, le comité de défense a été reçu par M. Etienne Tete, Conseiller Municipal EELV, du 4eme arrondissement de Lyon, avocat. Il est convaincu de l’importance de l’environnement  d’ Henry Gabrielle pour les patients et va agir en conséquence. Le Plan Local d’Urbanisme a été examiné.

L’après midi, Julien Laferriere Maire PS du 9 eme et Simon Virlogeux ont reçu le comité de défense. Le maire s’est déclaré sensible aux arguments avancés et a proposé de venir prochainement à Henry Gabrielle.

Les choses bougent donc dans le bon sens et contribuent d'une part à donner confiance à celles et ceux qui luttent, elles permettent de pousser le débat sur les questions de santé en lien avec la campagne des présidentielle et des législatives ainsi monte de plus en plus l'exigence de l'abrogation des lois Bachelot et Touraine condition pour répondre aux besoins de santé et défendre les missions de la Sécurité Sociale et son financement, enfin la ministre, son serviteur Collomb, sénateur socialiste et Président du Conseil d'administration des Hcl et la direction de l'Agence Régionale de Santé sont de plus en plus isolés dans l'opinion !

Fort de ces avancées et de cette confiance, le comité de défense, la CGT et les salariés vont poursuivre leurs initiatives. Il en est de même pour les communistes.

Mardi 7 février à 8h du matin, ils seront présents devant la Direction Générale des HCL 3 Quai Célestins Lyon 2ème pour diffuser un tract avant la réunion d’un Comité Technique Central d’Etablissement.

Jeudi 9 Février à 9h30 ils seront présents à l’Hôtel de Région à Confluence pour diffusion de tracts avant la réunion des élus.

Jeudi 16 Février à 11h30 ils seront devant l’hôpital Desgenettes. A l’heure où la direction recevra le syndicat CGT de l’établissement. Il faudra être nombreux pour distribuer des tracs et montrer notre détermination afin que les membres du comité de défense puissent visiter l’hôpital  Desgenettes.

Pour leur part les communistes continuent la diffusion d'un appel (voir pièce jointe) qu'ils font signer sur les marchés.

On lâche rien ! On va gagner !

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article