Le choix est clair, rassembler la gauche et l'écologie ou subir la droite ou son extrême !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Sondage du 22 février

Sondage du 22 février

Appel du PCF du 21 février 2017

Certes les sondages ne font pas l'élection, ils restent néanmoins un indicateur important de l'état de l'opinion à un moment donné. C'est le cas de celui d'hier dont les résultats sont en photo jointe et qui concerne le 1er tour de la présidentielle.

Les choses sont claires, pour les 5 candidats de gauche (Mélenchon-Hamon-Jado-Poutou et Arthaud) pris isolément aucun n'a de chance de participer au second tour, la porte serait ouverte à un second tour : Le Pen - Fillon catastrophique pour notre peuple et le pays. La bulle médiatique Macron, ce faux nez du PS de droite avec une politique néolibérale aura coulée depuis bien longtemps.

Nous refusons de prendre une telle responsabilité. En effet tous les sondages confirment qu'il est possible à toute la gauche de battre ce scénario catastrophe. On peut même poser la question qui va prendre la responsabilité politique de maintenir la désunion de la gauche et faire gagner Le Pen ?

Ce dernier sondage montre que les cinq candidats de gauche s'ils se rassemblaient, ils totaliseraient 29% et seraient en tête du 1er tour. Tout serait alors possible d'autant que la dynamique de rassemblement créerait une aspiration entrainant nombre d'abstentionnistes et d'électeurs socialistes de Macron à rejoindre le rassemblement.

Comment faire ? Quatre axes de bataille :

1) Le premier que les femmes et hommes de gauche qui ne veulent pas subir d'austérité et de répression 5 années supplémentaires avec la droite et l'extrême droite se fassent entendre. Un appel circule actuellement sur les réseaux sociaux. Il a déjà recueilli plusieurs milliers de signataires. Amplifions les signatures en ayant en tête que l'union est un combat et que seules les batailles menées ont une chance d'être victorieuses.

2) Exiger que les partis concernés : le PS, le PG, Ensemble, EELV, Hamon, le PCF, le NPA et LO se rencontrent et invitent les syndicats également pour établir un programme gouvernemental construit à partir de ce qu'ils ont en commun et ce qu'ils portent pour changer en profondeur la vie politique de notre pays et s'attaquer aux racines de la crise : le pouvoir de la finance, la pauvreté, le chômage et des institutions à bout de souffle dont les transformations devraient donner une bouffée d'air à la démocratie dans les entreprises, les cités, tout le pays.

3) La plateforme commune étant établie, désigner ensemble les meilleurs candidats à la présidentielle et aux législatives pour les porter, rassembler et gagner.

4) Combattre avec la plus grande fermeté, celui et ceux qui voudraient avoir une positionnement hégémonique sur ses partenaires. Tous doivent travailler à ce qui rassemble, change la vie et la politique sans vouloir imposer son propre point de vue aux autres même si nous concevons que le débat puisse être nécessaire sur telle ou telle option et proposition. L'urgent est de travailler à faire du commun en s'écoutant et en se respectant les uns les autres.

Déjà le parti communiste vient de rendre public un appel allant dans ce sens là, d'autres partis se disent ouverts à une telle démarche. Chez les citoyens se sont près de 69% des gens attachés aux valeurs de gauche qui le souhaitent et qui doivent se faire entendre.

Appelons les partis concernés à surmonter les égos de leur candidat et à participer à la construction de l'union. Invitons les citoyens à faire connaitre leur point de vue.

Commenter cet article