Les gamelles à Macron, on continue...

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Macron et son copain Gattaz

Macron et son copain Gattaz

Macron a-t-il remboursé sa dette de 54 000 euros à l'Etat ?

En effet, Macron le passéiste n'a pas respecté l'obligation qu'a tout diplômé de l'ENA de servir l'État pendant 10 ans. Il doit donc rembourser ce qui est appelé dans le jargon des grandes écoles une «pantoufle».

En effet, lorsqu'ils intègrent l'ENA, les élèves fonctionnaires sont rémunérés immédiatement par l'État. En contrepartie, ils s'engagent  à servir l'État pendant 10 ans.

Mais Macron n'a pas fait ses 10 ans au service de l'Etat.

De 2004 à 2008, il intègre le corps de l'Inspection générale des finances, il est nommé rapporteur adjoint de la commission pour la libération de la croissance présidée par J.Attali puis co-rapporteur de la commission sur les professions du droit dont il garde les stigmates. 

En 2008, il se met en disponibilité de la fonction publique, et devient banquier d'affaires chez Rothschild. Bon et fidèle serviteur, il empile les millions par dizaines.

Il rejoint à nouveau la fonction publique en 2012 jusqu'en 2014. Macron devient alors Secrétaire général adjoint de la présidence de la République pendant 2 ans et l'instigateur de la politique de l'offre qui va causer des dégâts sociaux considérables à notre pays. De 2014 à 2016 il participe activement à la politique néolibérale de Valls. Il fait même du zèle quand il a critiqué la loi El Khomri parce qu'elle n'allait pas assez loin dans l'abaissement des droits des salariés. On se souvient et on s'en rappellera !

Il n'a donc effectué que six ans au lieu de dix au service de l'Etat.

En compensation, il est donc censé s'acquitter de la somme de 54 000 euros. Pourtant, fin novembre 2016, il ne l'avait toujours pas réglée. 

Commenter cet article