Oui, le FN est un parti mouillé jusqu’au cou

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Oui, le FN est un parti mouillé jusqu’au cou

Le Parlement européen réclame au total un million d'euros au parti de Marine Le Pen.

 

Comment parler du FN ? La question n'est pas nouvelle. On a d’abord dénoncé, alerté, diabolisé. Cela ne fut pas inutile, beaucoup de citoyens ont réagi, ont refusé de se laisser berner comme en témoignent les seconds tours des régionales de 2015 qui ont vu le FN ne pas prendre la direction des régions où il était pourtant donné gagnant à l'issue du 1er tour!

Mais cela reste insuffisant et peu efficace. Il ne s'agit pas de renoncer, surtout pas, mais de chercher à comprendre pour intervenir aux endroits où cela fait mal avec les bons mots et les bonnes formulations.

Pourquoi une partie de l’électorat (de l'ordre de 15 à 20%) a basculé vers l’extrême droite, pourquoi une partie des classes populaires, des ouvriers, des Français les plus vulnérables ont fait ce choix, pourquoi l'électorat de droite considère le vote FN comme alternatif quand la droite dite républicaine ne joue plus son rôle et pourquoi certains partis dits traditionnels sont devenus inaudibles… Il faut comprendre tout cela et continuer à le faire.

Grâce à des médias conciliants, le FN a pu s’installer dans le paysage politique. Et à force de ne plus jeter l’opprobre au nom de l'inefficacité, certains ont fini par laisser faire par ce parti ce qu'ils prétendent inacceptable des autres, il en est ainsi de la malversation de l'extrême droite rarement atteint dans notre histoire politique !

Cette malhonnêteté est une réalité avérée, avec des faits établis qui glissent sur le FN comme l’eau sur les plumes d’un canard. Avec une vie politique ultra-médiatisé et surinformé, il est étrange que certaines vérités ne fassent pas leur chemin. L'exemple le plus flagrant est la différence de traitement entre l'affaire Fillon et celle de Le Pen qui n'est pas moins grave. Les deux se déroulant pourtant simultanément.

Ainsi, en dépit de multiples procédures judiciaires ou parlementaires diligentées contre lui, le FN est épargné par les médias, ce qui lui donne la fausse image d’une formation politique qui ne serait pas impliquée par les affaires au moment même où les Français ne veulent plus de manquement à l'éthique en politique comme cela est démontré dans l'affaire Fillon.

C'est une arnaque incroyable ! Cela est possible parce que l’adhésion à certaines thèses de l'extrême droite relève soit de la désespérance soit de la colère plus que de la raison ou parce qu'elles sont tout simplement banalisées alors que leur dangerosité est immense. Doit-on baisser les bras ? Certainement pas, c'est même le contraire qu'il faut faire!

Ainsi le FN est mouillé jusqu’au cou dans de multiples affaires toutes nauséabondes. Au regard de son petit nombre d’élus, il bat tous les records de la République. Le parti qui se dit anti-système se nourrit pleinement d'un système issu de la 5ème République qu'il y a donc urgence de changer. Les affirmations du FN doivent être combattues car se sont souvent des contre-vérités!

Aujourd’hui, le Parlement européen réclame à Marine Le Pen la restitution de plus d’un million d’euros d’argent public dont l'usage a été jugé frauduleux par le Parlement européen ! C'est l’argent de nos impôts. Des sommes englouties par une brigade d’assistants parlementaires fictifs. Il fallait oser ! Et pourtant elle refuse de rendre cet argent public et personne dans les TV et radios ne crie au scandale comme si c'était normal venant d'elle!

Dans un autre dossier lié au financement de la présidentielle de 2012, le FN lui-même, son vice-président et son trésorier sont poursuivis pour des détournements conséquents. Mais on constate que le silence est de règle dans les bureaux des rédactions alors que les affaires Sarkozy ont fait la une des journaux des mois durant. Il ne s'agit pas de minimiser la gravité des affaires liées à Sarkozy mais simplement de constater qu'il y a une différence de traitement qui n'est pas notre avis innocente. Certains s'évertuent à porter Le Pen vers la présidentielle tout en connaissant le danger de ses propositions pour la démocratie, le niveau social du pays et l'unité de notre peuple.

Marine Le Pen, est empêtrée dans une enquête parlementaire après avoir sous-estimé sa déclaration de patrimoine auprès des Français. Quant à son père, il est mis en cause pour dissimulation d'une partie de son pactole en Suisse !

Pour un peu, François Fillon, son épouse Pénélope, Nicolas Sarkozy et Jérôme Cahuzac feraient figures d’enfants de chœur.

Tel est donc le vrai visage du FN, parti de la triche dont l’influence croît à chaque scrutin. Et pourtant les français massivement condamnent la triche des politiques ! Vous avez dit paradoxe ?

Sources Nouvel Obs

Publié dans Extrême droite

Commenter cet article

justicepourlepen2017 21/02/2017 02:09

Il faut souhaiter que la justice s'applique AUSSI au cas des Le Pen & consorts dont les petits arrangements avec la loi semblent avoir atteint les limites du tolérable.Le club des Tartuffe pourra ainsi s'enrichir de la participation active de la famille Le Pen.Il serait dommage que M.Fillon ne soit pas accompagné desdits imposteurs.Poursuites pénales,peines d'inéligibilité,indignité peuvent être des moyens efficaces pour des gens aussi peu respectueux de la loi.La démocratie reste avant tout l'affaire des citoyens qui font confiance à des représentants (élus)qui le méritent ou non.