Syrie : le plan français d'aide aux rebelles : Très dangereux pour la paix !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Syrie : le plan français d'aide aux rebelles : Très dangereux pour la paix !

Une note confidentielle du Quai d'Orsay esquisse la position française après la cuisante défaite des djihadistes alliés aux rebelles d'Alep, fin décembre.

Comment la France espère sauver l'opposition syrienne dans ses derniers bastions?

Une note confidentielle publiée par Le Figaro, rédigée par le ministère des Affaires étrangères esquisse cette position française qui a deux priorités:

1) Aider les rebelles dans les «zones libérées» de Syrie - dans la province d'Idleb au nord-ouest et dans le sud frontalier de la Jordanie.

2) Torpiller la reconstruction de la «Syrie unitaire», option préconisée par la Haute représentante de l'Union européenne, Federica Mogherini.

Les radicaux islamistes et les djihadistes faisant souvent la loi dans ces zones libérées, le choix de Paris d'aider à leur reconstruction est inquiétante. Paris n'aurait-il pas tiré les leçons de son isolement à soutenir par tous les moyens les forces djihadistes alors que l'ensemble de la communauté est engagée à combattre et vaincre Daech.

S'enferrer dans cette position contraire aux aspirations du peuple syrien à vivre enfin dans la paix est dangereux, ont répondu plusieurs chercheurs qui ont analysé cette note du Quai d'Orsay.

Même isolée sur le dossier syrien, Paris campe fermement sur sa position: entraver «le projet russo-iranien» en Syrie, affirme la note dont Le Figaro publie des extraits.

Publié dans Moyen Orient

Commenter cet article