8 mars : « Nous prenons la rue pour revendiquer l'égalité, la liberté, le respect »

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

8 mars : « Nous prenons la rue pour revendiquer l'égalité, la liberté, le respect »

À l'heure où la justice française classe l'affaire Baupin sans suite pour prescription, comme s'il suffisait de quelques années pour effacer les violences subies par ses victimes, la mobilisation féministe est, plus que jamais, une exigence brûlante.

Ce mercredi 8 mars, à l'occasion de la journée internationale de luttes pour les droits des femmes, nous prenons la rue pour revendiquer l'égalité, la liberté et le respect. Nous sommes nombreuses et nombreux à résister aux mesures réactionnaires des gouvernements américain, polonais, espagnol ou russe ; nous sommes nombreuses et nombreux à exiger, pour 2017, l’égalité professionnelle, la constitutionnalisation du droit à l’avortement, de réels moyens humains et financiers pour lutter contre les violences faites aux femmes ou encore l’égal accès à tous les pouvoirs et toutes les responsabilités.

Les programmes de François Fillon, Marine le Pen ou Emmanuel Macron sont aux antipodes de telles exigences, ce que nous avons fortement dénoncé samedi 4 mars, lors de notre convention pour une République féministe.

Autant de raisons pour faire de ce 8 mars un moment fort de nos mobilisations, en participant massivement à cette journée d’action et de grève pour les Droits des femmes.

Avec Pierre Laurent, leur secrétaire national, les militant-es communistes seront donc aux côtés des associations féministes et des forces syndicales, dès 15h40, Place de la République, avant de défiler jusqu’à Opéra*.

Hélène Bidard et Laurence Cohen, Co-responsables de la commission Droits des femmes et féminisme du PCF,

Publié dans Egalité

Commenter cet article