L'avenir noir des auto-entrepreneurs...pris pour des cons après avoir cru au miracle !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

L'avenir noir des auto-entrepreneurs...pris pour des cons après avoir cru au miracle !

Une chef d'entreprise à la situation bloquée a décidé de faire la grève de la faim car elle n'a plus les moyens de manger correctement.

« C'est une grève de la faim imposée vu que je n'ai plus d'argent pour payer mes courses."

Odile* ne décolère pas. Depuis la création de sa page Facebook « On nous prend pour des cons » mi-février, peu de choses ont évolué.

Cette mère de famille a créé son entreprise dans la métropole lilloise fin 2016. Une activité qui lui rapporte, pour l'instant, 488 euros par mois. Un salaire qui est au-dessus du seuil maximum pour pouvoir toucher le Revenu du solidaire active (RSA) mais insuffisant pour vivre correctement avec un enfant.

Le cabinet de Xavier Bertrand, président LR de la région, l'a contacté à la suite d'un article informant le public de cette situation. Il a écrit à la CAF du Nord pour demander un déblocage de son dossier.

Mais le dossier n'a pas avancé : « Ma situation est soit disant trop instable pour percevoir des aides. C'est aberrant ! Même le président de région n'est pas écouté », s'agace Odile. Son objectif est de faire réagir les élus sur un système d'allocation qu'elle juge injuste.

* La chef d'entreprise souhaite garder l'anonymat, son prénom a été modifié.

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article