On se bat jusqu'au bout pour le rassemblement

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

On se bat jusqu'au bout pour le rassemblement

Communiqué commun rendu public le 15 mars

CONFÉRENCE DE PRESSE le 17 mars 2017 devant le Conseil Constitutionnel, 11H00, place du Palais Royal

En présence de représentants et de personnalité de mouvements citoyens, du monde syndical, associatif, politique, intellectuel et de la culture

L’URGENCE DU RASSEMBLEMENT DES GAUCHES SOCIALES ET ÉCOLOGIQUES : nouvelles initiatives

Le Mouvement pour l’Unité se renforce. La jonction des différents appels s’est opérée avec force depuis le 14 mars devant l’urgence de la situation.

Aujourd’hui, les candidats placés en tête du premier tour par les sondages prônent la destruction des emplois publics, des services publics, de la Sécurité sociale, du code du travail et ne prennent pas en compte l’impératif de la transition écologique. Tous veulent que l'argent de l’État, des collectivités territoriales, des entreprises et des banques continue d'alimenter la bourse, les grandes fortunes, la spéculation.

Or c’est cette politique qui a été rejetée élections après élections.

Les candidats de ces gauches ont désormais une responsabilité historique : s’unir !

Rien n’est joué. C’est encore possible. Les convergences existent. Un socle commun peut être élaboré à partir de leur programme respectif. Cela permettrait d'engager une politique alternative à gauche sur le social, la démocratie, l’Europe, l’écologie, contre le monde de la finance, pour une utilisation de l'argent permettant de produire mieux et autrement les richesses et de les répartir justement. Cela permettrait aussi de lutter effectivement contre le racisme, le rejet de l'autre, la xénophobie. Mais aussi répondre à la profonde crise démocratique par un processus constituant pour aller vers une 6 ème République

Jamais les convergences et les attentes n’ont été aussi fortes dans la jeunesse, le syndicalisme, les mouvements citoyens, chez les intellectuels et le monde de la culture.

L'annonce d'un rapprochement créerait une dynamique politique dans le pays et ainsi permettrait à une candidature de gauche d'être au deuxième tour pour gagner ensuite.

Unir sur un projet, tel est l’objectif. Nous refusons la spoliation des débats par les affaires, les petites phrases et les postures.

Nous appelons à une semaine d’action et de débats du 27 au 31 mars pour renforcer le mouvement unitaire et les convergences engagés, notamment à un débat citoyen à Paris.

Signé : Appel des cent, appel-pétition « 1maispas3 », appel-pétition « vousattendezquoi », appel-pétition «rassemblementàgauche : urgence », des syndicalistes, des féministes, des membres de collectifs citoyens (Les Jours Heureux, Utopia, Roosevelt), et de forces politiques (EELV, Ensemble !, Nouvelle Donne, PCF, PS, République et socialisme).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article