Ravages de la grippe : pas une fatalité pour la CGT retraités

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Ravages de la grippe : pas une fatalité pour la CGT retraités

 

Les décès de personnes vulnérables liés à la grippe ne sont pas une fatalité pour le syndicat CGT retraités, qui appelle à une mobilisation devant l’agence régionale de santé, à la cité administrative de Pau, ce mardi 7 mars à 14h.

« Cette épidémie a montré l’ampleur de dégradation de notre système de santé qui n’est même plus capable de répondre à une banale épidémie de grippe, estime la CGT dans un communiqué. L’ampleur de l’épidémie, si elle a révélé une nouvelle fois un manque d’anticipation, marque surtout les limites d’une politique de casse de la Sécurité sociale, de l’hôpital avec les milliers d’emplois supprimés. »

La CGT entend « rompre avec une approche comptable de gestion de la Sécurité sociale et des hôpitaux ». Et veut donc « amplifier la mobilisation » sur les questions de santé publique.

La section retraités de la CGT appelle les retraités et autres usagers de la santé à manifester « aux côtés du personnel de santé en lutte le 7 mars ».

Estimant « qu’il y a urgence à alerter la population sur le lien à faire entre ces politiques d’austérité contre l’hôpital et la Sécurité sociale et les chiffres alarmants de la mortalité sur l’ensemble de nos territoires ».

Au plan national, la mobilisation est soutenue par les syndicats CGT, FO et SUD.

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article