Un quart des bénéfices des banques européennes placés dans des paradis fiscaux

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Un quart des bénéfices des banques européennes placés dans des paradis fiscaux

Le dernier rapport d'Oxfam intitulé «Banques en exil» publié ce lundi 27 mars révèle qu'un quart des bénéfices des grands établissements européens est placé dans les paradis fiscaux.

L'ONG Oxfam et le réseau Fair Finance Guide International ont scruté de près les données fournies par les 20 plus grandes banques de l'Union européenne. Et il s'avère que les banques européennes pratiquent toujours l'évasion fiscale.

La publication de ce rapport a été rendue possible grâce à l'obligation de transparence fiscale imposée en 2016 aux banques européennes par l'UE. Le bilan est sans appel : les paradis fiscaux attirent 26% des bénéfices déclarés par ces établissements. Des établissements bancaires qui profitent du niveau de taxation quasi nul dans ces pays.

25 milliards d'euros ont été ainsi mis à l'abri, en 2015. Le Luxembourg, Hong-Kong et les îles anglo-normandes sont dans le peloton de tête des paradis fiscaux préférés des banques opérant au cœur de l'Europe.

Tous les moyens sont bons pour se soustraire au fisc : délocaliser les bénéfices, faciliter l'évasion fiscale de ses clients, et même contourner la réglementation en vigueur. Des pratiques largement répandues au sein des grandes banques européennes, qui opèrent en toute impunité. Un système fiscal qui contribue à la concentration extrême des richesses au détriment du plus grand nombre, constate Oxfam dans son rapport.

Publié dans Finances-riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article