Nous sommes solidaires du Maire de Tarnos (Landes)

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Nous sommes solidaires du Maire de Tarnos (Landes)

Je vous invite à partager et diffuser très largement cette déclaration en soutien au maire de Tarnos (landes).

Le 12 avril prochain, notre collègue et camarade maire de Tarnos (Landes) est convoqué devant le tribunal administratif de Pau.

Son « crime » : avoir refusé d'obéir à l'injonction du Préfet des Landes de retirer la banderole posée sur la façade de l'hôtel de ville pour dénoncer la baisse des dotations de l'Etat à sa collectivité et les conséquences pour la population.

Cette décision est inique. C'est le volé et non le voleur qui est poursuivi.

Non content d’étrangler financièrement les communes, l’État – par la voix du Préfet – cherche désormais à les bâillonner.

L'Association nationale des élus communistes et Républicains n'a cessé de dénoncer ces dernières années le gel puis la baisse des dotations aux collectivités. Ce sont plus de 20 milliards d'euros en cumulé ces 4 dernières années qui n’ont pas été versés.

Ce sont autant de services à la population, autant d'investissements de constructions et d'entretien qui n'ont pas eu lieu.

Cette saignée sans précédent est condamnée par l'ensemble des associations d'élus.

Ainsi, le 20 septembre 2016, l'association des Maires de France invitait l'ensemble des maires à des actions dans toutes les communes pour dénoncer cette baisse inédite.

Aujourd'hui, l’Etat reproche à notre ami Jean-Marc Lespade, d'avoir affiché sur le fronton de sa mairie ce que des milliers d'élus de toutes sensibilités et des millions de nos concitoyens refusent : l’assèchement progressif des ressources communales, prélude à une disparition programmée de nos services publics locaux.

Cette injonction préfectorale s’apparente à un excès de zèle inacceptable.

L’Association nationale des élus communistes et républicains apporte au maire de Tarnos, à sa majorité municipale et à l'ensemble de la population de la commune tout son soutien.

Une délégation de l'ANECR sera présente le 12 avril à Pau pour exprimer toute notre solidarité et notre indignation.

Patrice Bessac
Maire de Montreuil
Président de l'ANECR

Cécile Cukierman
Sénatrice de la Loire
Membre du secrétariat de l'ANECR

Publié dans Libertés Démocratie

Commenter cet article