1er gouvernement Philippe, à droite toute !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

1er gouvernement Philippe, à droite toute !

Au 1er tour des présidentielle, plus de 55% de nos concitoyens ont rejeté le libéralisme dont l'échec est cuisant depuis 30 ans ! Au second tour, Macron était élu par défaut, seuls 15% de ses électeurs affirmaient avoir voté pour soutenir son projet néo-libéral.

Qu'à cela ne tienne, Macron entend poursuivre et amplifier le libéralisme en nommant comme 1er ministre Edouard Philippe, un homme de droite formaté à l'ENA et en validant son 1er gouvernement dont la composition signifie à droite toute !

Pour le renouvellement, on attendra. Le gouvernement annoncé est une déclaration de guerre aux travailleurs dont la première bataille va être la tentative de passer en force, avec les ordonnances Macron, la liquidation du code du travail.

Un premier ministre de droite accompagné de deux des principaux dirigeants des Républicains, Le Maire à l'économie et Darmanin aux comptes publics, pour engager une nouvelle cure d'austérité. Trois centristes, donc de droite, profondément libéraux, Bayrou à la justice, De Sarnez aux affaires européennes, Goulard aux armées. Sans parler des sociaux-libéraux qui ont depuis longtemps oublié le sens du mot gauche comme Collomb à l'Intérieur, Le Drian aux affaires étrangères ou encore Castaner aux relations avec le Parlement.

On connaît moins certains ministres mais leur CV ne laissent que peu de doutes quand à leur positionnement politique : Jean-Michel Blanquer à l'éducation, ex directeur général de l'enseignement scolaire et directeur de l'ESSEC, qui a fait appliquer la politique éducative sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Elisabeth Borne, ex PDG de la RATP, libérale et autoritaire, qui promeut la logique de privatisation. Murielle Penicaud, ex directrice de Business France, membre de comités exécutifs de grands groupes internationaux de 2002 à 2013, Dassault Systèmes et Danone notamment, dont Laurence Parisot vient de saluer la nomination. Et Agnès Buzin ministre de la santé qui est membre du conseil d'administration de deux grands laboratoires pharmaceutiques : Novartis et Bristol-Myers Squibb. Novartis est le premier groupe pharmaceutique mondial. Avec Bristol, on peut dire que les intérêts américains sont un peu plus dans la place. !

Les plus grands satisfaits sont les patrons et Merkel. Et ils le disent sans aucune pudeur sur toutes les ondes et télés. La lutte des classes vient de s'élever à un niveau supérieur, elle va être terrible et s'exprimera dans les semaines à venir avec le clivage gauche-droite que vient de raviver en deux jours, le néo-libéral Macron.

Vite que cette gauche de combat, aux sensibilités diverses et rassembleuse se reconstruise pour mener avec efficacité les combats qui nous attendent et notamment à l'Assemblée Nationale. C'est l'objectif des communistes.

Mobilisons-nous dès à présent pour résister à cette politique de droite en commençant par l'élection de nombreux députés communistes – Front de gauche les 11 et 18 juin prochains !

Publié dans Politique nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article