Soutenons les luttes dans la santé

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Soutenons les luttes dans la santé

La section de Pierre Bénite du Parti Communiste Français soutient activement les organisations syndicales qui appellent à des rassemblements revendicatifs

  • Devant le siège des HCL, le lundi 26 juin, lors de la réunion du Conseil de surveillance.

  • Devant l’hôpital de Sainte Foy lès Lyon 22 juin à 13 heures

Depuis plusieurs années, les HCL sont engagées dans un continuel plan de destruction de l’emploi utile aux populations. Le Président du Conseil de Surveillance, désormais Ministre de l’Intérieur, M.Collomb, a même osé déclarer « être fier » de l’application de cette cure d’austérité perpétuelle.

Le déploiement des Groupement hospitaliers de Territoire, décidé par le quinquennat Hollande se poursuit, après les restructurations initiées par la loi Bachelot/Sarkozy. Il produit des fermetures de lits, des privatisations larvées, le bradage du patrimoine hospitalier des HCL déjà bien entamé, au plus grand profit des spéculateurs immobiliers et des groupes financiers internationaux, à la tête des cliniques privées présentes sur le territoire.

Cette concentration se fait au détriment des structures de proximité qui ferment les unes après les autres, alors que les besoins des populations sont de plus en plus importants. Les HCL ressemblent ainsi à un immense chantier de démolition systématique.

Les fermetures de l’hôpital Henry Gabrielle à st Genis Laval, de l’hôpital Charial à Francheville, de Saint Eugénie sont emblématiques de cette politique qui place la finance avant l’humain.

Les patients et les familles sont les premières victimes de cette politique. Les soignants, confrontés à cette logique financière, a cette marchandisation du soin, la subissent de plein fouet. Les suppressions de postes par centaines, les sous-effectifs structurels, les horaires démentiels, entrainement une surcharge de travail et des cadences de travail infernales. S’installe alors le mal-être du personnel qui ne peut plus faire son travail correctement. Leur souffrance ne doit plus être ignorée.

De plus, les HCL ne sont pas un modèle de vertu en matière de négociation social, ce qui augmente le mal être ressenti pas les agents hospitaliers.

C’est pourquoi les communistes appellent les citoyens à se mobiliser là où ils se trouvent et pour réussir ces rassemblements afin d’ouvrir une alternative de progrès avec les exigences suivantes.

Ensemble exigeons :

  • Un moratoire sur les restructurations, fermetures de lits et de service, d’Etablissements ;

  • Une politique de coopération audacieuse, tournée vers l’ouverture et le développement de centres de santé, structure de proximité par excellence ;

  • Que soit mis fin au totalitarisme imposé aujourd’hui, par la démocratisation des organes de décision. Une Chambre régionale de santé doit être mise en place, composée d’élus de proximité, de représentants élus des usagers et des personnels.

  • Les prérogatives des représentants du personnel doivent être renforcées et respectées, notamment celles du CHSCT et du Comité Technique d’Etablissement.

Fait à Pierre Bénite, le 13 juin 2017

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article