La réduction du nombre de parlementaires une mesure "démagogique" et "populiste"

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

La réduction du nombre de parlementaires une mesure "démagogique" et "populiste"

Annoncée par Emmanuel Macron devant le Congrès, la réduction du nombre de parlementaires ne séduit pas André Chassaigne. Le président du groupe communiste à l'Assemblée trouve la mesure "démagogique et populiste".

André Chassaigne, président du groupe communiste à l'Assemblée, s'est prononcé mardi contre la réduction du nombre de parlementaires préconisée par Emmanuel Macron, "une mesure démagogique et populiste" qui va "éloigner l'élu de la population". "C'est une proposition que je qualifierais de populiste", a jugé André Chassaigne sur RMC.

Une mesure qui éloignerait l'élu du terrain selon Chassaigne. "C'est vrai que ça peut flatter l'opinion publique" mais "on a besoin de députés qui fassent à la fois leur travail à l'Assemblée nationale, c'est-à-dire qu'ils fabriquent la loi", mais aussi "qu'ils soient sur le terrain, qu'ils rencontrent les populations", a poursuivi le député du Puy-de-Dôme.

"Actuellement un député représente environ 130.000 habitants". "En dehors de mon travail législatif, je vais au plus près des citoyens. Il s'agit, en limitant le nombre (de parlementaires) d'éloigner l'élu de la population. De faire en sorte que l'élu soit encore plus détaché des réalités du terrain", a expliqué André Chassaigne.

"Mesure démagogique et populiste". "Je voterai contre. Je trouve que c'est une mesure démagogique et populiste", a insisté André Chassaigne qui est en revanche favorable à l'instauration d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée.

Emmanuel Macron a confirmé lundi sa volonté de réduire "d'un tiers" le nombre de parlementaires (actuellement 577 députés et 348 sénateurs).

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article