Présidentielle : Macron a dépensé 16,7 millions d'euros durant la campagne. D'où vient l'argent ?

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Présidentielle : Macron a dépensé 16,7 millions d'euros durant la campagne. D'où vient l'argent ?

C'est lui qui a le plus dépensé durant la campagne pour la présidentielle, avec plus 16,7 millions d'euros, suivi par le socialiste Benoît Hamon, selon les comptes déposés auprès de la Commission des comptes de campagne publiés au Journal officiel.

Avec 16,698 millions de dépenses, il n'atteint pas le plafond autorisé par la loi pour un candidat accédant au second tour (22,5 millions). Si les dépenses seront assez aisément vérifiables, bien que ne sont pas pris en compte les temps de TV Macron ayant bénéficié d'un régime de faveur vis à vis des autres candidats, Le plus lourd sera d'identifier quelles sont les sources du financement d'autant qu'une telle somme ne se trouve pas les sabots d'un cheval, et notamment quels sont les généreux donateurs de Macron et la hauteur des sommes versées. On mesurera alors plus finement pour qui roule le nouveau chef de l'état.

En deuxième position, Benoît Hamon, pourtant éliminé dès le 1er tour avec 6,36% des voix, a dépensé 15,072 millions d'euros, selon les comptes déposés à la Commission nationale des comptes de campagnes parus au J.O du 3 août. Le plafond est de 16,8 millions d'euros pour un candidat au 1er tour.

François Fillon, candidat de la droite, est en troisième position avec 13,784 millions d'euros de dépenses. Marine Le Pen, n'arrive quant à elle qu'en quatrième position, avec 12,416 millions d'euros et Jean-Luc Mélenchon a dépensé 10,676 millions d'euros.

L'écart se creuse ensuite avec les autres candidats, tous éliminés au premier tour.

Nicolas Dupont-Aignan (4,70% le 23 avril) a dépensé 1,823 million d'euros pour sa campagne et François Asselineau (0,92%) 1,230 million d'euros.

Viennent ensuite les deux candidats d'extrême gauche, Nathalie Arthaud (0,64%) avec 958.237 euros de dépenses, et Philippe Poutou (1,09%), qui a dépensé 782.448 euros pour sa campagne.

Enfin, Jacques Cheminade (0,18%) a dépensé 412.983 euros et Jean Lassalle (1,21%) a été le moins dépensier, avec seulement 257.289 euros.

Les candidats avaient jusqu'au 7 juillet à 18H pour déposer le détail de leurs comptes de campagne. La CNCCFP dispose à présent d'un délai de cinq mois pour vérifier leur conformité.

Publié dans Elections

Commenter cet article