Merci Fabien Roussel : je suis fière que soient réaffirmées les raisons de mon adhésion au PCF par Danielle Bleitrach

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Merci Fabien Roussel : je suis fière que soient réaffirmées les raisons de mon adhésion au PCF par Danielle Bleitrach

Il fallait que quelqu’un le dise: oui l’extrême droite ce sont des tarés criminels, qu’ils se présentent sous le masque de l’islamisme ou du nationalisme, ce sont la face et le revers de la même médaille. Le même visage de celui qui s’attaque d’abord aux faibles, aux pauvres et qui ont la haine pour seul programme, de ceux qui se gonflent de leur pseudo force alors que ce sont des lâches.

Les uns et les autres sont le soutien des exploiteurs, partout ils les aident à opprimer, à détruire. Et je suis fière que les communistes par la bouche de Fabien Roussel aient osé proclamer cette évidence et dire que les communistes sont leur principal adversaire depuis toujours et qu’ils continuent.

Les fascistes sous quelque masque qu’ils se présentent créent la diversion par rapport aux problèmes réels: ceux de la difficulté à trouver un emploi, un logement, de connaitre autre chose que les fins de mois difficiles, le travail de plus en plus dur, le mépris et l’inquiétude pour les vieux parents, comme pour les enfants, ce que nous avons en commun et contre lequel nous devons nous unir, pour imposer une autre vie… ils nous font haïr notre voisin pour que soient protégés nos véritables ennemis, ceux qui provoquent les guerres, le chômage et la mal vie.

Je ne veux pas que l’on aille attaquer les gens dans leurs mosquée, église ou synagogue même si moi je n’y mets pas les pieds, je préfère que l’on s’intéresse à ce qui se trame à Davos et dans leurs conseils d’administration.

Si j’ai adhéré au PCF c’est pour cela et c’est pour cela que partout sur tous les continents je défends cette vérité : les communistes ont été et demeurent les adversaires résolus de tous les fascistes, de ceux qui divisent les exploités, les victimes en races, en préférence sexuelle et n’importe quoi d’autre pour servir le capital.

Je suis fière de voir réaffirmé ce que sont les communistes, ceux qui défendent le vivre ensemble, le collectif d’amitié, de coopération et de solidarité, ceux qui veulent que l’on attaque le chômage et pas les chômeurs, ceux qui ne veulent pas d’une justice pour les pauvres et une autre pour les riches. Ceux qui défendent le droit à la santé et à l’éducation et font des propositions concrètes pour que cela ne soit pas des mots.

Merci Fabien Roussel pour savoir réaffirmer ce qui fonde notre adhésion au parti communiste et si le front de haine et de division porte plainte contre toi pour avoir osé dire ce que beaucoup pensent, c’est l’hommage du vice à la vertu.

Je veux ce que nous représentons: des gens bienveillants qui ne supportent pas l’injustice, des gens simples et honnêtes, désintéressés, le contraire de la bestialité fasciste. La rage de l’extrême-droite c’est la mort et la guerre, la rage des communistes c’est l’invention de la sécurité sociale et des congés payés.

 

Les parties en gras sont de nous

 

Publié dans PCF, Extrême droite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article