Arrêt de travail le 5 mars à Diva et Treval au Coteau et à Thizy

Publié le par CGT

Arrêt de travail le 5 mars à Diva et Treval au Coteau et à Thizy

Tract d'appel à l'action pour le 5 mars, jour du CCE. Un rssemblement est organisé par l'UL CGT de Roanne devant l'entreprise

En août dernier août, le tribunal administratif de Melun a invalidé en référé la requête en suspension déposée par Cauval Industries. Le groupe, devenu Mattress Holding, propriétaire du site du Coteau mais également de Treval, établi à Thizy-les-Bourgs, avait vu annuler son plan de rééchelonnement par la Direction générale des finances publiques suite à des problèmes de trésorerie jugés colossaux.

Avec à l'époque une dette de 33 millions d'euros au Fisc difficile à régler les spécialistes s'inquiètaient de voir le groupe aller droit vers la liquidation si rien n'était entrepris. Près de 3.000 emplois, dont 300 dans le Roannais sur les deux sites, se trouvaient menacés.

Le groupe avait alors engagé des négociations le ministère Mondebourg afin d'éviter la faillite globale.

Depuis la CGT n'a eu de cesse de se mobiliser la CGT: elle a pris contact avec les services de l'État, obtenu une réunion en sous-préfecture, a demandé à rencontrer Yves Nicolin – maire de Roanne et député de la V e circonscription de la Loire. "Il faut que les politiques prouvent leur détermination à préserver l'emploi en Roannais. Diva, c'est plus de cinquante ans d'installation ici. Il ne faudrait pas que l'on perde un autre fleuron de notre industrie", déclarait alors Serge Lenoir responsable CGT de l'Union Locale de Roanne.

Ces procédures et actions ont permis d'éviter que Diva soit mis en redressement judiciaire mais la situation restait précaire. Une somme de 8 millions d'euros devait être versée en septembre et le groupe s'engager à régler le solde de sa dette sur une période de 3 ans.

Mais le CCE de jeudi inquiète les syndicats qui sa'ttendent à de mauvaises surprises concernant les acquis sociaux et surtout l'emploi (300 salariés sont concernés sur les deux sites du Coteau et de Thizy). Ils ont décidé de prendre les devants et de se mobiliser.

 

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article