Bastia : la pouponnière menacée de fermeture

Publié le par Grégoire Bézie Corse Viastella

Manifestation pour le mainitien de la pouponnière

Manifestation pour le mainitien de la pouponnière

Un rassemblement était organisé vendredi matin devant le Conseil Général de la Haute-Corse, à l'appel de la CGT pour le maintien de la pleine activité à la pouponnière A Ciucciarella à Bastia, menacée de fermeture selon le syndicat.

Alors que le Conseil Général de la Haute-Corse nie toute intention de fermeture, le syndicat et une partie des 20 salariés de cette structure unique en Corse, la croient menacée par le département, dont la pouponnière dépend financièrement.

C'est un courrier indiquant vouloir "réorganiser les temps de travail" qui a mis le feu aux poudres. Pour les personnels, derrières ces mots se cache une autre réalité, celle d'un "abandon de l'internat". Six enfants de moins de trois ans dorment à la pouponnière actuellement.

A l'issue d'une réunion au Conseil Général, "la solution de fermer l’accueil de nuit et de confier les enfants à des assistantes familiales ne devait pas être retenue", s'est félicitée la CGT.

La question des locaux a également été abordée. "Les bâtiments rue Saint François, un rapprochement avec le centre hospitalier sont des pistes à explorer comme d’autres. Pour la CGT la mairie de Bastia doit également s’impliquer pour pérenniser cette structure sociale dans la ville à moyen terme".

A Ciucciarella accueille pour des séjours de durée variable les enfants dont les familles se trouvent en difficulté momentanée ou durable et ne peuvent, seules ou avec le recours de proches, assumer la charge et l’éducation de leurs enfants.

Elle est agréée par le Président du Conseil Général de la Haute Corse pour accueillir 18 enfants de 0 à 6 ans mixtes. La pouponnière partage ses locaux avec la crèche, ce qui constitue une particularité de l’organisation mutualiste sur le plan national.

Reportage d'Emilie Arraudeau, Dje Li