Jeumont Electric (59) : non à la répression syndicale

Publié le par CGT Nord

La CGT de Jeumont Electric derrière un collègue menacé de licenciement

La CGT de Jeumont Electric derrière un collègue menacé de licenciement

Christian YARDIN, représentant du personnel CGT de l’usine JEUMONT ELECTRIC, subit une répression syndicale inadmissible à l’approche des élections professionnelles.

Sa direction menace de le licencier à la suite d’une erreur d’alésage qui a été réparée tout de suite et avant même la procédure classique de RI (Relevé d’Incident).

La demande de licenciement a été refusée par l’inspection du travail en juin 2014.

La direction a fait appel auprès du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle qui a également rendu un avis défavorable en décembre.

Jeumont Electric, où l’on fabrique notamment des moteurs et alternateurs, s’en remet donc aujourd’hui au tribunal administratif qui a été saisi à des fins d’annulation des deux décisions rendues en faveur du salarié représentant du personnel.

MERCI d’adresser tous vos messages de soutien à l’attention de Christian à l’UD CGT Nord udcgtnord@wanadoo.fr

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article