Déclaration de la section de Pierre Bénite du PCF

Publié le par PCF Pierre Benite

Déclaration de la section de Pierre Bénite du PCF

La section de Pierre Bénite du PCF condamne avec fermeté les propos odieux de François Hollande comparant le discours de Marine Le Pen à un tract du PCF des années 1970.

Le refus politique de s’attaquer aux forces de l’argent et d’apporter des réponses aux demandes sociales des électeurs qui ont permis sa victoire pour faire une autre politique, l’amène à cette réponse insultante.

Insultante pour les communistes qui, dans les années 70 se sont mobilisés contre la guerre injuste des USA contre le peuple Vietnamien, pour les libertés démocratiques comme la lutte pour la libération d’Angela Davis et l’égalité des droits aux USA, contre la dictature de Pinochet au Chili ou celle de Franco en Espagne et qui ont soutenu la révolution des œillets au Portugal.

Insultante pour les communistes qui avec acharnement ont contribué et œuvré, pendant les années 1970  à la recherche de l’Union de toutes les forces de progrès pour construire ensemble une alternative sociale et démocratique pour la France.

Insultante pour les socialistes et les militants socialistes qui ont participé à ce rassemblement permettant la victoire de François Mitterrand en 1981. Dans de nombreuses municipalités, des élus socialistes et communistes  ont su géré ensemble des villes comme à Pierre Bénite par exemple.

A cette époque le sinistre Le Pen défilait et hurlait avec les forces d’extrême droite : « dehors les socialos – communistes » 

La lâcheté intellectuelle de François Hollande face au FN actuel le conduit à jeter davantage le désarroi dans son camp. Plutôt que de respecter ses engagements et faire une politique qui réponde aux formidables demandes sociales des français, il fait le choix de tirer contre le camp des travailleurs et de continuer à rouler pour le capital, les banques et les marchés financiers. C’est ce que les français ne veulent plus !

Les communistes de Pierre Bénite demandent au président de la République de s’excuser publiquement de ces propos infâmes, indignes d’un président qui doit son élection à une grande partie des communistes.

Pierre Bénite, le 21 avril 2015

 

Lettre de la Fédération du Rhône du PCF à F. Hollande

Publié dans Parti Socialiste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article