AP-HP : "La colère des personnels augmente de jours en jours"

Publié le par Intersyndicale de l'AP-HP

Un rassemblement impressionnat le 21 mai à Paris des salariés de l'AP-HP

Un rassemblement impressionnat le 21 mai à Paris des salariés de l'AP-HP

Communiqué de l’intersyndicale de l'AP-HP

 

Malgré les pressions et les menaces de retenues sur salaires, 8000 personnels hospitaliers de l’AP-HP se sont à nouveau massivement mobilisés, ce jour, par ailleurs 8000 de leurs collègues ont été assignés pour assurer la continuité des soins et des services.

Ce taux de mobilisation de 16 000 agents n’avait pas été atteint depuis une décennie (comme pour le 21 mai).

La colère des personnels augmente de jours en jours. Ils continuent d’exiger le retrait du plan de réorganisation du travail, qui est ni négociable ni amendable, avant toute autre discussions !

Le Directeur Général face à cette revendication portée par l’intersyndicale AP-HP (FO/USAP-CGT/SUD/CFDT/UNSA/CFE-CGC/CFTC) campe sur ses positions et tente de faire diversion avec des nouveaux documents qui s’ajoutent les uns aux autres sans changements sur le fond.

Devant son obstination, l’intersyndicale a quitté la séance.

Une manifestation a eu lieu de l’avenue Victoria au ministère de la santé dans l’unité. Avec pour exigence, un geste fort de la ministre de la santé face à l’absence de dialogue et pour le retrait du plan de Martin Hirsch.

L’intersyndicale a pu faire le constat du décalage entre le discours du ministère et la réalité du terrain. Cependant, le message de la colère des agents, et le risque d’extension de la grève est passé !

L’intersyndicale appelle d’ores et déjà au maintien de la grève, à la poursuite des actions, et à amplifier le mouvement.

Deux journées d’actions sont déjà programmées, le 2 juin actions locales dans tous les établissements de l’AP-HP, et le 11 juin devant l’avenue Victoria.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article