Éboueurs, cantines, postiers, train, tram et bus : la grève s'installe à Bordeaux pour le mieux vivre

Publié le par Sud Ouest

Éboueurs, cantines, postiers, train, tram et bus : la grève s'installe à Bordeaux pour le mieux vivre

Les poubelles qui s'accumulent dans les rues et les lettres dans les centres de tri, les cantines sans cantinières et les transports en commun au ralenti : les mouvements de mécontentement se cristallisent ces jours-ci à Bordeaux.

Ce vendredi matin, alors que les employés de Kéolis allaient se réunir, de leur côté, les agents de Bordeaux Métropole investissaient le hall et le parvis de l'Hôtel de Région ou devait se discuter le schéma de mutualisation.

De leur côté, écoles et cantines suivaient le mouvement national de grève de la fonction publique.

Les centres de tris de Lormont et Bordeaux Nord sont en stand-by. Les grévistes protestent sur la réorganisation de leurs tournées. Ce vendredi matin,  ils distribuaient des tracts sur le marché de Bacalan, aux Chartrons, aux Quatre Pavillons et au Grand Parc.

Plusieurs zones de la métropole sont touchées par des pertubations. A Bordeaux : Les Aubiers, Grand Parc, Bassins à flot, Bacalan, Chartrons, Bordeaux-Lac. A Lormont : La Gardette, Carriet, Génicart, Grand Tressan, Zone Franche, 4 Pavillons.

Les poubelles ne sont plus relevées depuis mardi également.

Les poubelles s'entassent.

Les agents des services propreté de la Métropole et de la Ville s'inquiètent de la mutualisation des services, des répercussions sur leurs horaires de travail et les grilles de salaire. Ils étaient reçus ce vendredi matin au centre Mattéoti, sur la rive droite, par des représentants des deux entités afin de faire entendre leurs revendications et leurs inquiétudes. 

A priori, les poubelles seront à nouveau ramassées à partir de ce vendredi soir (service assuré par Bordeaux Métropole). Pour les poches hors poubelles (Ville), pas d'information pour le moment.

Aucun tram ni bus après 20h30 vendredi soir et samedi soir, reprise du trafic le matin à 6h30, mais en conditions restreintes. Certaines lignes ne circulent pas du tout, d'autres oui, mais avec des rotations très espacées, de 8 à 16 minutes. Pour connaître la disponibilité de VCUB en temps réel, allez ici. 

Le mouvement fait suite à l'intention de Kéolis de demander aux chauffeurs d'inciter les usagers à la validation à leur montée dans le bus. 

A Bordeaux, 25 cantines ne fonctionnaient pas vendredi. Une vingtaine d'écoles sont restées fermées, sans accueil ni restauration, d'autres ont mis en place un accueil avec ou sans menu de secours. Dans 17 écoles, les parents avaient dû prévoir un pique-nique pour leurs enfants. Plusieurs garderies ont également montré portes closes. Toutes les informations sont sur le site de la mairie.

Du dimanche 31 mai 8 h au lundi 1er juin 12 h, une grève locale risque de modifier la circulation des trains sur la région Aquitaine. Plus d'infos sur le site Internet des TER Aquitaine ce vendredi dès 17 h. S'attendre à des perturbations sur les lignes lignes 16 Bordeaux-Angoulême, 33 Bordeaux-Le Verdon, 17 Bordeaux-St Mariens, 47 Bordeaux-Agen, 40 Bordeaux-Mont de Marsan, 48 Périgueux-Agen.

Toutes ces perturbations entraînent de vives réactions sur les réseaux sociaux, les internautes relevant que les poubelles pleine restent à la rue alors que l'on parle d'invasion  de rats das certaines résidences ou de vigilance quant à la présence du moustique tigre.  D'autres comptaient sur la grève des bus et trams pour circuler sans titre de transports, mais ont trouvé malgré tout des contrôleurs dans leur bus. Ils s'échangent néanmoins des bons plans : " Sinon t'as l'appli Transports Bordeaux qui est excellente", pour éviter les galères de transports.

Le pont Chaban fermé trois heuressamedi et deux heures dimanche

Le pont sera fermé à la circulation samedi de 16h à 19h15 et dimanche de 5h45 à 7h25. Itinéraire de substitution à prévoir, lignes de bus 7 et 32 déviées.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

çavamieux 10/06/2016 20:13

Il est vrai que les odeurs en provenance du gouvernement commencent à fouetter un peu quand même....c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à aérer le plus possible dans les bureaux des ministères (notamment du travail....)surtout avec la chaleur de l’été qui arrive…. !Bonne continuation !