Face à la dégringolade de Hollande construisons un vrai projet de transformation sociale

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

SONDAGE - Le chef de l'État ne retrouve pas la confiance des Français, selon le baromètre TNS Sofres du mois de mai pour le Figaro Magazine.

SONDAGE - Le chef de l'État ne retrouve pas la confiance des Français, selon le baromètre TNS Sofres du mois de mai pour le Figaro Magazine.

Il essaie tout! Un entretien dans le nouveau magazine tendanceSociety, un passage à Canal +  qui a provoqué une polémique avec les militants communistes, des images soignées à la télévision où on le voit entouré de gens triés sur le volet, des scènes préparées pour qu'il apparaisse sous son meilleur jour. Malgré cette offensive médiatique du chef de l'État, succédant à l'instrumentalisation de «l'esprit du 11 janvier » qui devait le représidentialiser, François Hollande n'y arrive pas, n'y arrive plus!

Chaque sondage le voit descendre aux enfers, nos compatriotes n'en veulent plus et ne leur parlez surtout pas d'un 2017 avec Hollande!

Ils continuent, dans une écrasante majorité (82 %), à ne pas lui faire confiance pour résoudre les problèmes qui se posent au pays. Ils ne sont plus que 16 % à lui faire confiance! Et pourtant, depuis plusieurs mois, Hollande et Valls multiplient les "bobards" : la croissance serait là, les indicateurs économiques seraient au vert. Il a tellement promis et tellement trahi que plus personne ne le croit, à part peut être les irréductibles de la pensée unique façon Macron.

Les Français sont peut être nuls en économie, mais ils n'ont pas besoin d'être diplômés de l'ENA ou de Sciences Po pour savoir que cette politique de "l'offre" est une ineptie qui conduit tout droit dans le mur d'autant que chaque jour seuls les patrons et les riches clament leur satisfaction.

Pour nous faire patienter, Hollande et Valls promettent des résultats toujours à venir. Les Français ne sont pas idiots, ils voient chaque jour les résultats de cette politique faite pour le patronat, les riches et les puissants : leur porte monnaie se ragougrit, le nombre de chômeurs atteint les 6 millions en prenant en compte toutes les catégories et ne cesse de progresser, les inégalités s'accroisssent, les salaires des patrons progressent alors que les retraites s'éffondrent, les profits du CAC 40 sont au plus haut alors que la pauvreté touche 12 millions de personnes, etc, etc.

Il est urgent de tourner la page de cette politique malfaisante. Il ne s'agit pas d'un problème d'homme, tous les libéraux de Hollande à Sarkozy en passant par Valls, Juppé ou Le Pen feront les mêmes choix qu'aujourd'hui et qu'hier, ça c'est le passé et ce qui a échoué entrainant la pays dans le gouffre. On en veut plus ! Il faut tourner la page.

Il s'agit avant tout de changer radicalement le contenu de la politique et d'affirmer une réelle volonté de s'attaquer avec fermeté, ténacité et ambition à la plus terrible crise sociale que connaissent notre peuple et notre pays.

Il faut pour cela des réponses radicales, nouvelles, cohérentes, crédibles qui n'hésitent pas à s'attaquer aux causes de la crise, la grave insuffisance de la demande avec le chômage, la pauvreté, les inégalités. C'est d'un tel projet fondé sur les valeurs de gauche, qui met "la barre" au niveau qu'il faut, du local au mondial en passant par l'Europe, qu'ont besoin et attendent nos compatriotes pour se mobiliser massivement, se rassembler très largement dans la rue et dans les urnes.

C'est à cela que travaillent les communistes avec les gens, issus des couches populaires, et moyennes, avec toutes celles et tous ceux qui aspirent à de vrais changements.

Progrès social dans tous les domaines, expansion des services publics, reindustrialisation du pays, financement hors des marchés financiers avec un rôle nouveau du secteur bancaire, de la BCE et de l'Euro, construction d'un avenir à notre jeunesse, élargissement des droits et pouvoirs des salariés dans les entreprises articulé à une 6ème République, une France de paix active pour la coopération et le développement de tous, tels sont les grands axes du projet cohérent et concret que les communistes travaillent et veulent mettre en débat dans tout le pays pour nourir les luttes, l'action politique et ouvrir des espoirs nouveaux permettant un large et solide rassemblement populaire, sans exclusive ni sectarisme, qui seul changera la donne et sera à même de reconstruire la gauche!.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article