Vive protestation : un conducteur de train agressé avant le départ à Sain-Bel

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Vive protestation : un conducteur de train agressé avant le départ à Sain-Bel

Ce lundi soir, tous les trains de la ligne Sain-Bel - Saint-Paul (Lyon) sont restés à l’arrêt. A l'origine de cette interruption, un mouvement de protestation en solidarité avec un conducteur de train qui s’était fait agressé un peu plus tôt dans la soirée.

Il était 19h30 et le train allait quitter Sain-Bel en direction de Lyon. Son conducteur qui avait préparé l’engin a pris quelques minutes pour se rendre aux toilettes. A son retour, apercevant deux jeunes en train de dégrader une poubelle, il les apostrophe et leur demande de cesser. En réponse, les deux jeunes auraient bousculé le conducteur, l’auraient poussé à plusieurs reprises avant de prendre la fuite.

Ce n’est qu’en retournant à son train que le conducteur s’est rendu compte qu’il était blessé au bras. Quatre coupures légères mais réelles.

Les pompiers arrivés sur les lieux ont constaté que la blessure était superficielle. La victime n’a pas été transporté aux urgences. Mais les gendarmes de L’Arbresle qui ont ouvert une enquête pour tenter de retrouver les deux individus.

Ils présenteront le conducteur de train à l’unité médico-judiciaire dans les jours qui viennent afin d’évaluer s’il doit bénéficier d’une interruption volontaire de travail.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article