Grève engagée par les postiers de Saint Gaudens. Elle s'étend...

Publié le par Section locale de la FAPT CT

Rassemblement devant le bureau de Poste de Saint Gaudens

Rassemblement devant le bureau de Poste de Saint Gaudens

En ce 4ème jour de grève, le conflit se durcit ! Nous sommes renforcés par l'arrivée de 2 grévistes de plus (1 facteur colis et 1 agent back office).

Nous comptons donc 74 % de grévistes. Les agents commencent à réaliser que c'est peut être maintenant ou jamais pour faire remonter leur mécontentement.

Nous avons été interpelés par la direction et sommes allés la rencontré pour lui faire part de notre décision collégiale. Celle-ci nous présente à nouveau les mêmes points que depuis mercredi, autant dire qu'elle reste fermée au dialogue et floue sur les "avancées" qu'elle nous propose. Sauf que le personnel n'est pas dupe et commence à s'interroger quant au sérieux des réponses de la direction...

Nous ne craquerons pas pour autant, au contraire, cela nous renforce toujours un peu plus et la solidarité du groupe est inébranlable. Qui plus est, l'élan de solidarité spontané des usagers nous incite à aller plus loin, et pour eux comme pour nous. En effet, ce matin, beaucoup d'usagers sont venus d'eux mêmes signer la pétition. Preuve que la population soutien notre mouvement. Et ce n'est pas fini !

Pendant la matinée, nous sommes allés rencontrer les collègues d'Aspet et de Saint-Martory malgré l'avertissement de la direction et les avons interpelés à l'extérieur des locaux. Nous leur avons fait part de ce que nous vivons et leur avons demandé de réfléchir à une action commune pour samedi ou ultérieurement sachant que nous sommes touchés par les mêmes problèmes au quotidien dans notre travail.

A notre retour, nous sommes allés voir ce que la direction avait à nous proposer... toujours pareil. Bref nous n'avons pas cherché à comprendre, un collègue retraité nous avait préparé une paëlla, nous sommes donc partis manger. Tant que la direction s'obstine à camper sur ses positions, nous ne lâcherons pas !

Déjà plusieurs collègues d'Aspet, de Luchon et de Montréjeau ont décidé de se déplacer demain matin pour être à nos côtés, soutenir notre mouvement et porter leurs revendications propres. C'est d'ores et déjà une victoire de plus pour les facteurs de Saint-Gaudens !

Le bureau de Saint-Béat entamera une grève dès demain. Les collègues des bureaux de Luchon, Barbazan et Montréjeau encouragent la mobilisation. Certains d'entre eux nous ont rejoint dans l'après midi pour le verre de l'amitié et apporter leur soutien.

Enfin, plusieurs camarades de l'Union Locale CGT représentée par B. Ducasse et E. Aubagne nous ont encore apporté leur soutien.

Une caisse de solidarité est disponible pour ceux qui souhaitent nous aider pécuniairement. Cela fait déjà 4 jours, cela commence à être dur mais pour nous cela ne change rien car le conflit prend une toute autre envergure et s'amplifie sur la plaque Comminges et nous comptons ne pas nous arrêter là.

Le personnel et la section CGT FAPT locale appuyée par celle du département continuera son action dès demain. Un rassemblement est prévu pour 10h. Nous avons convié le Maire et son Conseil Municipal afin de leur demander d'interpeler la direction. Il en va de rappeler que La Poste à un devoir de mission publique et doit donner les moyens à ses agents de l'assurer dans les meilleures conditions. C'est en terme d'emploi forcément qu'elle pourra répondre aux attentes de chacun, pour un service public postal présent dans tout le Comminges, de qualité et de proximité.

Nous donnons donc rendez-vous à tous demain matin pour continuer à venir signer la pétition et montrer à La Poste que nous sommes tous attachés à notre service public.

Nous le répétons, nous sommes soucieux de reprendre le travail le plus vite possible. Nous sommes donc dans l'attente d'une proposition décente de La Poste.

Pour la section locale CGT FAPT
GILLES FOURMENT

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article