Pique-nique géant contre la réforme à l’hôpital Béclère de Clamart

Publié le par Intersyndicale SUD CGT

Pique-nique géant contre la réforme à l’hôpital Béclère de Clamart

Un pique-nique sous le soleil. Mais ne pas se fier à l’ambiance estivale : le personnel rassemblé ce jeudi midi devant l’hôpital Antoine-Béclère de Clamart n’est pas là pour une séance bronzage.

A l’appel de l’intersyndicale Sud-CGT, une partie des employés des différents services de l’établissement, est venue protester contre le projet de réduction de RTT, « alors que la charge de travail n’a jamais été aussi élevée », souligne David Treille, délégué Sud Santé.

La réforme de l’AP-HP (Assistance publique Hôpitaux de Paris) prévoit aussi de nouveaux calculs de la journée de travail : « On veut nous voler notre temps de repas, qui ne serait plus inclus dans notre temps de travail ».

Les dernières propositions du directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, d’inclure à nouveau cette pause pour certaines catégories de personnel, ne suffisent pas : « On veut que ce soit maintenu pour tous, » insiste le syndicaliste.

A Clamart, où la grève est suivie par 25 % du pesonnel, on enchaîne les actions : mardi, les protestataires ont bloqué le self, empêchant la facturation. « 470 personnes ont mangé gratuitement », s’amuse le syndicaliste, qui s’attend à des poursuites, comme ses collègues de l’hôpital Beaujon de Clichy convoqués au tribunal après avoir entassé des piles de matelas dans le hall.

De nouveaux mouvements sont prévus avant la grande manifestation du 11 juin devant le siège de l’AP-HP à Paris.