Grèce, nouvelle victoire de Syrisa et de Tsipras !

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

Grèce, nouvelle victoire de Syrisa et de Tsipras !

Avec 34% des suffrages et 144 sièges, Syrisa reste le premier parti politique de Grèce loin devant la droite et Aube Dorée le parti d'extrême droite.

Après sa victoire de janvier 2015, après le succès du référendum de juillet, Tsipras remporte son troisième succès électoral qui plonge une nouvelle fois les technocrates européens dans la difficulté. Eux qui escomptaient sur la défaite de Tsipras après leur coup d'état financier menée avec la BCE doivent déchanter, le peuple grec est certes fatigué mais debout pour résister à l'austérité, exiger la restructuration de la dette grecque et pour refonder l'Europe en pleine crise avec les dettes publiques, la vague de réfugiés un taux de chômage sans précédent et un taux de croissance en berne !

Après la victoire de janvier 2015, le succès de Podemos aux municipales espagnoles, l'élection de Jérémy Corbyrn à la tête du parti travailliste du Royaume Uni, ce nouveau succès de Syrisa confirme la progression de la gauche radicale en Europe. C'est un signal fort à quelques semaines des législatives espagnoles, de la nomination d'un nouveau 1er ministre portugais et des élections régionales en France.

Les peuples d'Europe bougent dans le bon sens pour résister à l'austérité et exiger une alternative ! C'est la teneur de la déclaration de Pierre Laurent du PCF

"Ce soir, avec 34% des voix, Syriza remporte nettement les élections législatives anticipées en Grèce. Malgré l'accord insupportable imposé en juillet et la crise politique dans la gauche, les Grecs viennent d'affirmer pour la 3e fois cette année, leur confiance en Syriza et Alexis Tsipras pour gouverner leur pays.

L'ensemble de la coalition gouvernementale de janvier est confortée. Syriza (144 sièges) et Anel (10 sièges) remportent la majorité parlementaire

La droite de Nouvelle démocratie est battue. Avec elle, l'ensemble des gouvernements européens qui se sont acharnés avec une violence extrême à déstabiliser le premier gouvernement Tsipras et à imposer de nouvelles mesures d'austérité, des privatisations, et des confiscations de souveraineté.

C'est un nouveau message de lutte envoyé par le peuple grec à toutes les sociétés européennes. La victoire de Syriza est un sérieux atout pour toutes les forces progressistes d'Europe.

De dures luttes attendent encore le peuple grec. La Grèce va avoir besoin de toute notre solidarité dans les semaines et mois qui viennent pour renégocier sa dette et déverrouiller le carcan d'austérité. 

C'est aujourd'hui à nous de prendre le relais pour des victoires en France qui permettront de libérer tous les peuples européens de l'austérité, changer la table des négociations pour changer l'Europe."

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Président du PGE,

Paris, le 20 septembre 2015.

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article