Les maires PCF disent oui à l’accueil des réfugiés mais réclament de même pour les Roms

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Les maires PCF disent oui à l’accueil des réfugiés mais réclament de même pour les Roms

« S’il est possible en huit jours d’inviter tous les maires et les acteurs du droit d’asile et de l’hébergement à une grande réunion place Beauvau, pourquoi semble-t-il si compliqué d’organiser la table ronde que nous réclamons, depuis des années, pour construire une solution collective, digne et durable à la situation insupportable des populations Roms ?« , questionne l’association des maires communistes 

et républicains (Adecr) du Val-de-Marne dans un communiqué. Et l’association d’élus de réclamer d’urgence une réunion régionale à propos des Roms.

Ceci étant posé, les maires PCF du Val-de-Marne confirment dans leur communiqué qu’ils se rendront bien à la réunion organisée par le ministre de l’Intérieur ce samedi 12 septembre, « pour porter une parole de fraternité et d’exigence« .

Les élus en profitent également pour rappeler leur message à propos des dotations aux collectivités. « Dans ce mouvement de solidarité, nous notons que le gouvernement fait largement appel aux collectivités locales, appelées à accueillir des réfugiés : nous y voyons la reconnaissance de la place essentielle des services publics locaux dans l’organisation des solidarités dans notre pays. En cohérence, nous l’appelons à cesser de toute urgence leur asphyxie financière, qui deviendra inévitable s’il ne revient pas sur les suppressions de dotations programmées sur les deux prochaines années : il faut un moratoire dès 2016 !« , préviennent les maires qui ont chacun dans leur commune lancé des campagnes de communication sur cette question.

 

Publié dans Politique nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article