Nouveau scandale : Numericable-SFR va reverser à ses actionnaires 2,5 milliards d'euros

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Le patron d'Altice de Numéricable-SFR (Altice) Patrick Drahi à Paris, le 24 juin 2015 (AFP/Miguel Medina)

Le patron d'Altice de Numéricable-SFR (Altice) Patrick Drahi à Paris, le 24 juin 2015 (AFP/Miguel Medina)

L'opérateur français de télécoms Numericable-SFR, contrôlé à plus de 70% par le groupe Altice, a annoncé mercredi qu'il allait reverser 2,5 milliards d'euros à ses actionnaires.

Une assemblée générale des actionnaires se tiendra "au plus tard le 15 décembre" pour se prononcer sur cette distribution, qui sera partiellement financée par un emprunt, a précisé le groupe dans un communiqué. Le versement interviendra dans les 30 jours suivant cette assemblée générale. Cette distribution, qui représente un montant de 5,70 euros par action, "n'affecte pas la capacité financière de Numericable-SFR dont la profitabilité ne cesse de s'améliorer depuis fin 2014", a-t-il affirmé.

"La stratégie développée a permis à Numericable-SFR de se repositionner, de se redresser et de générer ainsi plus rapidement les bénéfices attendus", ajoute le groupe.

"Le groupe continuera de respecter l'ensemble de ses engagements en matière d'investissements et d'innovations, notamment son plan ambitieux de déploiement de la 4G/4G+ et de la fibre (...), ainsi que la couverture mobile des zones blanches", assure-t-il aussi.

La distribution "sera financée par un emprunt d'un montant minimum de 1,6 milliard d'euros et pour le solde par les liquidités disponibles", a précisé Numericable-SFR. A l'issue de l'opération son endettement net "restera inférieur à 4 fois l'EBITDA pour se situer à un niveau équivalent lors du rachat de SFR en novembre 2014", a-t-il souligné.

En novembre dernier, le câblo-opérateur Numericable, alors détenu à 74,5% par Altice, le groupe du milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, a racheté la majorité du capital du deuxième opérateur français SFR, auprès de Vivendi. Il a ensuite porté sa participation à 70,4% (78% sans tenir compte des actions auto-détenues par Numericable-SFR) en février, avec le rachat des 20% encore détenus par Vivendi.

Le groupe Altice, géant européen des télécoms et des médias, possède également NextRadioTV, Libération et L'Express en France, Portugal Telecom ou encore la chaîne d'informations i24news en Israël.

Publié dans Finances-riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article