Régionales, le scoop de J. Chambon : le maire de Pierre Bénite triche !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Jean Chambon, secrétaire de la section locale du PCF

Jean Chambon, secrétaire de la section locale du PCF

La campagne tire à sa fin avec le premier tour dimanche 6 décembre, chacun fourbit ses dernières armes pour grapiller les voix des hésitants voire des abstentionnistes.

Certains n'hésitent pas à utiliser des méthodes qui font polémiques, tel le maire de Pierre Bénite ville de  10 000 habitants dans la métropole de Lyon, gérée depuis mars 2014 par Jérôme Moroge (Les Républicains-ex UMP) qui a utilisé les moyens publics de sa mairie pour envoyer un mail aux électeurs de la ville pour leur demander de voter pour M. Wauquiez.

Les communistes sont furieux et estiment qu'il s'agit d'une triche électorale car il est interdit d'utiliser à des fins électorales et partisanes les moyens de l'administration publique.

Nous avons interrogé Jean Chambon secrétaire de la section locale du PCF sur cette question sensible dans la ville.

Vous avez eu connaissance du courrier électronique du maire de la ville M. Moroge à ses administrés qu'en pensez-vous?

Jean Chambon : C'est une grossière fraude électorale qui est formellement interdite par le code électoral. En aucun cas, pour des raisons partisanes, un maire et à plus forte raison s'il est candidat comme M. Moroge aux régionales, ne peut utiliser les moyens publics dont ils disposent comme maire pour faire sa campagne électorale.

Quand avez eu connaissance de ce courrier électronique?

J.C : Le soir même, il y a une semaine, la fédération départementale du PCF a été aussitôt informée. Le nécessaire a été fait auprès de la presse. Je vous ferai remarquer qu'il y a eu deux mails, l'un de M. Moroge en personne et l'autre de son directeur de cabinet M. Muller.

Mais l'information ne sort qu'aujourd'hui?

J.C : Certainement que certains organes de presse ont jugé que cela pouvait provoquer un scandale qui tâche une fois de plus le parti de M. Sarkozy, Les Républicains. C'est pourquoi dimanche matin à l'occasion de l'inauguration du nouveau siège de notre section locale, j'en ai fait état en des termes qui ne souffraient aucune ambiguïté. Le Progrès était présent, je pense qu'il en fera état dans son édition de demain, je l'espère pour la transparence et pour l'honnêteté de l'information.

Vous pensez que ce jeune maire inexpérimenté ait pu sciemment frauder?

J.C : M.Moroge se défend en utilisant cet argument, je crois qu'il dit qu'il avait fait une boulette. La ficelle est un peu grosse. Il n'y aurait eu qu'un seul mail qui parte de la mairie, mais là ce sont deux mails, l'un du maire et l'autre de son directeur de cabinet qui a répondu à un électeur, qui sont partis du même lieu. Le mail du directeur de cabinet est encore plus net, puisqu'il a gardé le même objet : Laurent (Wauquiez) président ! On ne peut être plus clair. Que l'un ne connaisse pas la loi passe, mais deux à la fois à ce niveau de responsabilité, permettez-moi d'en douter, ils savaient très bien ce qu'il faisaient.

Lors des élections municipales votre parti a engagé une procédure auprès du tribunal adminstratif qui ne vous a pas suivi?

Pas notre parti, mais un citoyen qui avait constaté plusieurs anomalies lors des municipales a décidé d'engager un recours près du tribunal administratif. Le tribunal ne l'a pas suivi faute de preuves effectives caractérisant ces fraudes. Certainement que le candidat Moroge a du se sentir tranquillisé par la clémence du tribunal et a replongé les mains dans le pot de confiture pour les régionales, mais cette fois il s'est fait prendre sur le fait.

Cela aura-t-il des conséquences sur le résultat du scrutin de dimanche?

J.C : Je ne sais pas encore. Cela ne grandit pas la politique ni la manière de faire de la politique. C'est détestable. Cela va encore porter préjudice à la fonction d'élu et aggraver la représentation politique. Je sais bien que sur 100 personnes, s'il y a un tricheur cela ne signifie nullement que les 99 autres le sont également. Et heureusement. Mais aujourd'hui le sentiment de dégoût que beaucoup ont vis à vis de la politique est fort, qu'un tel scandale peut encore conforter leur rejet alors que certains partis font des efforts pour changer la façon de faire de la politique et notamment le nôtre.

Et maintenant qu'allez-vous faire?

J.C : Alerter les citoyens de ma ville pour qu'ils connaissent la vérité et punissent le maire en votant massivement et en votant pour Cécile Cukierman notre tête de liste aux régionales et Raphaël Debu tête de liste de la métropole de Lyon. Nous examinerons ensuite la possibilité d'un recours.

Voir ci-dessous les deux mails envoyés de la mairie de Pierre Bénite.

 

Mail du directeur de cabinet, A. Muller

Publié dans Pierre Bénite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article