Gattaz veut baisser le SMIC et augmente son salaire de 29% !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Gattaz, mais qu'est qu'il fait de son fric?

Gattaz, mais qu'est qu'il fait de son fric?

La patron du Medef veut diminuer le Smic mais augmente son salaire de 29%. Il fallait oser le faire, et bien Gattaz le patron des patrons l'a fait !

Cette déclaration est tellement provocatrice à l'égard de l'aggravation de la pauvreté dans notre pays que même Hollande, un champion de l'austérité, a été obligé de monter au créneau en affirmant que c'était une décision "contraire aux principes de la République".

Nous découvrons ce nouveau principe de la République qui a du empêcher Gattaz et Valls de dormir mais aussi beaucoup de travailleurs pauvres car jusqu'à ce présent et depuis des décennies, la fameuse République gèle les salaires et pensions des pauvres et enrichit toujours plus les riches !

Mais, il est vrai que nous étions en campagne électorale, Hollande ne l'oublie pas, lui qui a de vraies difficultés avec son image!

Ainsi il a appelé le président du Medef Pierre Gattaz à la "responsabilité" quand le Canard Enchaîné révèle que celui-ci a augmenté sa rémunération dans son entreprise, alors qu’il plaide pour un abaissement du niveau du Smic. Selon ce journal, Pierre Gattaz, actionnaire de Radiall, s'est octroyé l'an dernier une augmentation de 29%, "bonus compris", selon le principe libéral en vogue parmi les actionnaires : pourquoi tous les autres s'augmentent et pourquoi pas moi !

Déjà lors de sa conférence de presse annuelle en avril Gattaz affirmait: "Le niveau du Smic est une marche d’escalier importante à franchir". Pour le patron des patrons il faudrait créer un "Smic intermédiaire, qui permettrait sur une période déterminée, transitoire et temporaire de pouvoir franchir cette marche d’escalier".

Pris en flagrant délit de contradiction, on baisse le SMIC et on augmente mon salaire de 29%, Gattaz a réagi sur son blog. "Ce qui est bien, dans notre pays, c’est qu’on n’est jamais déçu".

L’industriel détaille pourquoi les affirmations du Canard Enchaîné et de François Hollande sont, à ses yeux, injustifiées. Il précise que le groupe qu’il dirige se porte bien financièrement, qu’il embauche et distribue à ses collaborateurs de larges primes d’intéressement. Il ajoute que son "salaire a été augmenté de +3% au 1er janvier 2013 et a atteint donc 318.000 euros", par an. Auquel s’ajoute un bonus de 102.000 euros, contre 14.000 en 2012. "Soit une rémunération de 420.000 euros" par an, contre environ 322 l’année précédente.

Selon les chiffres donnés par le patron du Medef, le salaire de Pierre Gattaz a donc bien augmenté de 30%, mais l’industriel prend soin de préciser que sa rémunération reste inférieure à 450.000 euros ! Heureusement pour cette année ! On verra l'année prochaine, mais si rien ne change dans ce pays, on risque bien de voir les patrons battre de nouveaux records de rallonge et nous n'avoir que nos yeux pour pleurer !

Sources Europe N°1 et le Canard

Publié dans Finances-riches

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article