Il est urgent d’articuler des forces contre le néolibéralisme

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Il est urgent d’articuler des forces contre le néolibéralisme

CARACAS. — « Une offensive de restauration conservatrice a été lancée pour faire reculer tous les processus progressistes qui ont changé la face de ce continent », a déclaré l’écrivain et homme politique cubain, Abel Prieto, lors de la 12e Rencontre internationale du Réseau des intellectuels en Défense de l’Humanité, qui a lieu au Venezuela.

Abel Prieto, qui présidait le forum, a considéré qu’il était nécessaire que les intellectuels, les militants et les artistes s’unissent pour former un front qui abatte le « mur médiatique » au service du néolibéralisme. Il a souligné également la nécessité d’articuler les différentes forces qui luttent contre les intérêts néolibéraux.

L’écrivain cubain a affirmé que « l’Amérique latine et la Caraïbe ne sont plus l’arrière-cour des États-Unis et qu’une tentative de revenir à cette condition déplorable de subordination est en cours, mais il y a beaucoup de gens dignes, beaucoup de groupes, de courants, de tendance qui luttent contre, beaucoup de jeunes de bonne foi que l’on rencontre au cours de ces rencontres », a informé TeleSur.

Et d’expliquer que l’objectif était précisément de faire croire à travers les différents médias qu’à ces rencontres entre intellectuels et artistes n’assistaient que des personnes d’âge mûr, une stratégie pour situer l’idéologie révolutionnaire comme une pensée qui appartient au passé. «

L’objectif des médias, c’est que cette rencontre passe inaperçue, faire en sorte que les jeunes ne s’intéressent qu’à des banalités, à la vie privée des personnes célèbres, à perdre leur temps. À vivre leur vie dans un supposé moment présent où le passé n’existe pas », a-t-il dit.

C’est pourquoi, le président du forum a souligné la nécessité de profiter de tous les espaces pertinents et possibles, comme les forums, les foires du livres et les festivals pour utiliser le réseau des intellectuels, des artistes et des mouvements sociaux comme un instrument de la défense de la vérité et de l’Humanité, et un moyen d’articulation pour lutter dans la mesure de leurs possibilités contre les médias hégémoniques.

La 12e Rencontre du Réseau des intellectuels en Défense de l’Humanité, appelée Venezuela à la croisée des chemins. Nouveaux temps, nouveaux défis, a débuté vendredi dernier à Caracas et prendra fin le 14 avril.

Publié dans Amérique Latine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article