Victoire, Rajae est réembauchée !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Victoire, Rajae est réembauchée !

Après 171 jours de lutte, nous avons gagné. Rajae a gagné.

Avant de rentrer dans les détails, nous tenons dans un premier temps, à remercier toutes celles et ceux, anonymes, militants politiques et syndicaux, qui depuis le début ont décidé d’apporter leur soutien à Madame Gueffar, que ce soit financièrement, en participant aux actions ou en signant la pétition.

Nous tenons également à remercier le comité de soutien, sans qui tout cela n’aurait sans doute pas été possible. Nous tenons à remercier le journal Fakir, François Ruffin et Sylvain Laporte qui nous accompagnent depuis le début et qui ont permis de faire connaître cette affaire au delà des frontières du Lot et Garonne.

Nous tenons aussi à remercier le syndicat CGT-Cheminots qui, au moment où d’autres se dérobaient, nous a mis son local et sa logistique à disposition.

Enfin un grand merci, à toi Rajae. Car cette victoire est avant tout la tienne.

Depuis le début, tu es toujours restée debout, faisant preuve d’une force de caractère impressionnante, y compris dans les moments difficiles.

Après une conciliation, ONET, sous la pression de la mobilisation, a accepté de réembaucher Rajae à compter du 1er aout. Elle sera affectée sur le chantier de la zone commerciale O’green où elle travaillera du lundi au samedi de 6H à 11H50 (pour un salaire brut de 1603 euros).

Cette victoire démontre que quand nous sommes unis, déterminés et mobilisés, nous pouvons faire plier le patronat. Cette victoire est un message d’espoir pour toutes celles et ceux qui, depuis des semaines, luttent contre la loi travail. Nous en profitons pour leurs dédier cette victoire. La dédier aux hommes et aux femmes qui se mobilisent pour refuser la régression sociale qu’on tente de nous imposer à la fois à coups de 49.3 à l’assemblée nationale, comme à coups de matraques et de flashballs dans la rue.

Cette victoire, aussi importante soit-elle, n’est pas une fin en soi. Nous allons continuer à nous mobiliser pour dénoncer les dérives de la sous-traitance, que l’affaire Gueffar a mise en lumière.

Nous allons, également, continuer à nous mobiliser contre la loi travail qui encourage le moins disant social, cautionnant ainsi au passage les pratiques inhumaines comme celle dont fut victime Madame Gueffar, par la société ONET.

Cette victoire est un message clair : nous ne voulons pas de cette société là.

Un grand MERCI à vous tous !!!!

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article