Si ! Ils ont déjà eu le pouvoir en France. Ce sont les pires monstres qu'on ait connus !

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Si ! Ils ont déjà eu le pouvoir en France. Ce sont les pires monstres qu'on ait connus !

Certains se résignent au pire et nous disent, par défaut de perpective de changement, "Le FN je ne partage pas ses idées mais il est anti-système et on l'a jamais essayé ! Alors pourquoi pas?"

Faux et archi faux ! Si !! Trois fois si, on a déjà essayé!

Certes à l'époque, ils ne portaient pas le même nom, mais ils avaient les mêmes idées : raciste, xénophobe, anti sociale, anti démocratique et surtout ils faisaient tout pour satisfaire les grands groupes monopolistes de l'époque à un tel point que le grand patronat osait affirmer sans honte bue : "plutôt Hitler que le Front Populaire"'.

La seule raison d'être de l'extrême droite, hier et aujourd'hui, c'est de renforcer le système de domination, d'humiliation et de persécution en place au tour de la finance, en levant toutes les résistances qui lui font front. La seule différence avec hier, c'est que l'arabe et le musulman ont tendance à remplacer le juif.

Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans n'ont pas connu, mais que nos grands parents ont connu et certains de nos parents aussi. C'était l'époque où Pétain prenait le pouvoir, humiliait la France en se couchant face à l'envahisseur hitlerien et collaborait avec les nazis pour exterminer les juifs de France, pour assassiner des dizaines de communistes, de syndicalistes et de démocrates qui avaient décidé de résister au régime de Vichy et à l'envahisseur nazi.

Au moment où l'on va célébrer, comme chaque année, les libérations de nos villes (le 3 septembre à Lyon), il est important de faire connaitre aux générations d'aujourd'hui ces tristes et douloureuses années d'occupation de notre pays par les nazis, d'une Europe ravagée par la guerre, cette résistance héroïque des communistes, des syndicalistes et de notre peuple. Nous avons aussi le devoir de faire connaitre les causes de ce drame et quelles sont les idées nauséabondes qui animaient ceux qui ont pris le pouvoir et ont trahi et souillé notre République.

Car nous ne voulons plus que cela se reproduise. Jamais plus !

Oui, on a donc bien essayé en France de mettre au pouvoir ces individus. On sait ce qu'il en est advenu.

Nombre de résistants, de militantes et de militants syndicaux et politiques, nombre de démocrates ont fait le serment de faire connaître aux générations qui les suivront ces pages terribles de notre Histoire, de celle de l'Europe ravagée par la guerre, du nazisme, de l'extermination des juifs . Elles et ils se sont engagés à faire leur devoir de mémoire en faisant le serment "Plus jamais ça !"

C'est pourquoi aujourd'hui, alors que la France traverse une situation très difficile, nous sommes sidérés et trouvons scandaleux les infâmes affiches collées dans le département des Alpes Maritimes après l'horrible attentat de Nice, demandant la réhabilitation de Pétain !

Ce qui est très inquiétant encore, c'est que la petite fille Le Pen ait participé en mai à un colloque organisé par l'Action française, un groupuscule d'extrême-droite antirépublicain et monarchiste qui s’était rallié à Pétain et Vichy en 1940.

La manifestation a attiré un demi-millier de personnes. La députée frontiste y a pris la parole. Elle a rappelé son opposition à la monarchie et son attachement à la Vème République (au système) qu'elle considère', "s'il est entre de bonnes mains" selon elle, "comme un régime qui pourrait être efficace" et elle a rajouté "Je considère que la France ne se réduit pas à la République. Vouloir faire de la France une identité qui serait totalement consubstantielle à la République me paraît erroné". Et ben tiens donc !

Un discours très ambigu, destiné à séduire une des franges les plus radicales de l’extrême droite. L’Action française est un groupuscule antirépublicain et monarchiste dont les membres restent très attachés à la figure de l’antisémite Charles Maurras.

Cette présence nous fait peur, tout comme son intention publique de vouloir rejoindre la réserve militaire. A t-elle l'idée en faisant cela de mobiliser une cohorte de sauvages pour créer ces fameuses ""milices islamophobes" qui lèveraient leurs bras vengeurs en scandant "Maréchal nous voilà" ? Du déjà vu... terrible !

Cela fait peur et ravive des souvenirs douloureux que notre peuple refuse d'effacer heureusement. Mais on sait aussi que parfois peu de choses suffisent pour basculer dans l'inimaginable, l'horreur.

Alors plus que jamais accomplissons notre devoir de mémoire, résistance, fraternité, solidarité pour continuer à vivre ensemble en se respectant les uns les autres, en se parlant sans crainte de l'autre quelle que soit sa religion, sa couleur de peau, son sexe ou son âge.

Publié dans Extrême droite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

B.Bec 31/07/2016 19:16

Coquille dans le texte...
"peu de choses suffisent pour basuler"
-> "peu de choses suffisent pour basculer"
Amicalement
B.Bec

Front de Gauche de Pierre Bénite 01/08/2016 11:33

Merci de la correction

Frédéric 31/07/2016 15:57

Tu es sérieux là ? L'extrême droite au pouvoir sous la 5eme république? Jamais entendu parlé..
Je suis natif Français, mais plus on avance dans le temps, et moins je comprend ceux qui "habitent" (squattent devrais - je dire) le pays. Dans mon quartier "populaire" des années 70, je dirais que 60% des occupants parlent l'arabe , 20% parlent une langue asiatique, quelques uns sont hispaniques et puis au milieu de tout ça ,...y a quelques français (d'origine, j'entends bien!). Alors comment ne pas se sentir envahis? Ces quartiers qui étaient destinés aux classes militaires, et qui ont été remplacées par ce que l'on veut appeler des "migrants" , "réfugiés" , "victimes". Ces quartiers deviennent de vraies poubelles totalement dépourvue de civilité. Ta voiture est incendiée 1 à 2 fois par an (ce qui me vaut de ne pouvoir être pris en charge par des assurances "traditionelles"), insultes ..oui mais pas dans le sens que l'on crois, étrangement ma maison à été "visitée" plus d'une fois alors que celle des "autres" non.
Sans compter divers trafics qui se déroulent sous les yeux de nombres d'habitants sans que l'on ne puisse faire quoi que ce soit .
Alors oui, on est en démocratie, ...mais on tends à vivre en enfer.

Front de Gauche de Pierre Bénite 01/08/2016 11:59

L'article ne fait pas référence à la 5ème République mais à notre Histoire qui ne commence pas en 1958 avec le coup état de De Gaulle et l'existence de l'extrême droite non plus!. Cela est sans ambigüité surtout quand la référence prend en compte Pétain, autant que je sache ce n'est pas la 5ème République!
Je déplore tes conditions de vie que je constate par ailleurs dans d'autres quartiers populaires de la région lyonnaise. Donc on peut être d'accord sur le constat, mais la question de fond c'est quelles sont les racines de cette situation ?
Ou l'on considère que c'est la présence nombreuse d'une population pouvant avoir des racines étrangères (ils seraient alors infréquentables) comme le prône l'extrême droite et la droite, ou l'on considère que cette population souffre des mêmes mots que la population d'origine française, c'est à dire le chômage, la misère, des mauvaises conditions de logement, des bas salaires auxquels se rajoutent le racisme, les discriminations etc.
Par ma connaissance de ces quartiers populaires que je côtoie dans ma ville, c'est la deuxième partie de la problématique la plus pertinente et la plus réelle.
Nous avons donc à écouter, et à être très sensibles, à combattre l'idée dangereuse que nos frères aux racines étrangères et qui peuvent être français, seraient les bouc-émissaires désignés de tous nos malheurs sociaux. Au final on se battrait entre nous mais cela ne règlerait aucune des questions de fond ! Qui est responsables des bas salaires, du chômage et notamment celui des jeunes, des inégalités sociales, de l'exclusion, de la terrible crise sociale que la France connait, d'une dégradation des services publics de proximité, qui a réduit de 12000 les forces de police chargées d'assurer la sécurité dans la proximité! La misère sociale d'un côté qui touche tout le monde quelque soient ses origines, sa religion, son âge etc, et de l'autre des hyper riches qui ne cessent de piquer le fric qui manque à tous et qui ont les moyens aujourd'hui de décider du sort du monde mais toujours dans le même sens, toujours moins pour le plus grand nombre (99%) et toujours plus pour ceux qui possèdent déjà tout (1%) !
Espérant avoir fait avancer ta réflexion.