Rien ne va plus à l'hôpital de Sainte Foy lès Lyon....

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Rien ne va plus à l'hôpital de Sainte Foy lès Lyon....

Le Progrès dans un article récent fait de la publicité pour quelques salariés de l'hôpital de Sainte Foy lès Lyon (69) qui soutiendraient la volonté de la direction de faire faire 12 heures de travail par jour au moment même où se développe l'action du personnel et des syndicats pour dénoncer la dégradation des conditions de travail, la précarité avec plus de 50% de CDD et la mal-traitance des patients qui en découle. Cela a amené l'UL d'Oullins à faire la déclaration suivante:

"La CGT de l'hôpital de St Foy les Lyon agit depuis des mois pour améliorer les conditions de travail des salariés, notamment en réclamant le respect du temps de travail légal,  l’embauche de personnel pour faire « tourner » les organisations de travail.

La direction, elle, plutôt que d’entendre les revendications des salariés et leurs mal-être, veut casser le thermomètre pour ne pas voir la fièvre. Il contourne les représentants du personnel, les instances représentatives. Elle multiplie les pressions de toutes sortes contre les représentants élus de la CGT.

Afin de dénoncer la dégradation des conditions de travail, le Comité Hygiène et Sécurité Condition de Travail a fait appel à un expert.

Dans son rapport, l’expert confirme la précarité galopante dans cet hôpital (+ de 50% du personnel est en CDD).

Il montre aussi l’existence d’une charge et des rythmes de travail infernaux, les roulements et des horaires anarchiques et illégaux, l’existence de nombreux rappels sur repos.

La CGT demande des plannings justes, des personnels qualifiés des conditions de travail descentes, temps de repos etc.....

Dans le seul but de supprimer des postes de travail, Le projet de la direction est de dégrader de nouveau les conditions de travail en allongeant la durée quotidienne de travail pour la porter à 12H.

Pour faire passer un projet qui va encore dégrader les conditions de travail et réduire l’emploi, la direction tente de diviser les agents.

Elle manipule les plus fragiles d’entre eux, et les poussent à chercher des issus à leur mal-être dans des solutions individuelles. On aurait pu penser que ces pratiques d’un autre âge avaient disparues. Il n’en est rien ! Tout comme les pressions qui sont exercés contre les représentants du personnel, ces comportement managériaux sont parfaitement iniques parce que déloyaux et contraire au développement de tout dialogue social. S’attaquer aux plus faibles d’entre les agents est parfaitement indigne pour un représentant de l’état.

Mais à regarder de près, les salariés expriment dans le fond la colère que suscite la dégradation de leur condition de vie, au travail et hors travail !

Leurs conditions de travail se sont dégradées d’année en années, jusqu’à devenir intenables. 

Le sous-effectif est tel que les agents sont physiquement épuisés et ont le sentiment de vivre uniquement pour travailler. Ils n’ont plus de vie privée !

L’Union Locale CGT d’Oullins appelle les salariés à s’unir, à rester solidaires, et continuer la lutte pour l’emploi qualifié, des salaires décents, des formations dignes de ce nom, des horaires, des rythmes de travail,  une charge de travail compatibles avec la préservation de la santé des personnels afin d’assurer un service public de qualité au service des patients.

Malgré toutes les pressions exercées, les discriminations menées par le Direction sur les Élus CGT de L'hôpital de Foy lès Lyon  ils (elles) restent au côté des salariés pour obtenir nos justes revendications."

Déclaration de l'UL CGT d'Oullins

Publié dans Rhône

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article