Santé le mouvement continue à l'élargir : Grève annoncée à Allonnes dans la Sarthe

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

Santé le mouvement continue à l'élargir : Grève annoncée à Allonnes dans la Sarthe

À Allonnes, des personnels de l'hôpital spécialisé annoncent une mobilisation le 25 janvier avec un rassemblement à 12h pour dénoncer les conditions de travail.

Les syndicats de l’Etablissement public de santé mentale de la Sarthe (EPSM) appellent les personnels del’établissement à s’inscrire dans le mouvement de grève et de manifestation à partir du mercredi 24 janvier à partir de 20h45. Un préavis est déposé.

Le mouvement mené par de mai 2017 avait permis de maintenir 2 postes de psychologues sur les 7 menacés, et de différer la fermeture de 19 lits d’hospitalisation complète.

" Aujourd’hui, cinq nouveaux postes de psychologues sont supprimés du budget 2018 et cette fermeture d’unité est actée : 19 lits sont supprimés le 5 février prochain. Deux nouvelles unités d’hospitalisation complète seront fermées cette année, 15 lits fermeraient au printemps, et 19 autres cet été « pour permettre aux agents de prendre leurs congés ».

Les syndicats fustigent aussi le « projet hôtelier » présenté aux instances en décembre 2017, qui prévoit la suppression d’une vingtaine de postes d’agents de service hospitalier. Les syndicats craignent la dégradation de leurs conditions de travail avec leur éloignement des équipes de soin dont ils sont un maillon important.

Pour les personnels, encore une fois, ce sont encore les restrictions budgétaires découlant du budget d'austérité de 2018 pour donner 20 milliards au patronat qui se traduisent au quotidien par encore plus de souffrance au travail, des conditions de travail ne permettant plus de « prendre soin »  de nos patients avec leurs spécificités ou même de le propre santé des personnels.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article