SNCF : manifestation interpro à Lyon le vendredi 13 avril à 11h à la Part-Dieu (Place Charles Béraudier).

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

SNCF : manifestation interpro à Lyon le  vendredi 13 avril à 11h à la Part-Dieu (Place Charles Béraudier).

Avec plus d'un cheminot sur deux (soit plus de 50%) le grève des cheminots s'élargit face à un pouvoir plitique dogmatique qui n'écoute personne et se montre arrogant et méprisant tant avec les salariés que les usagers.

Cela explique sans nul doute la forte solidarité envers les cheminots avec plus de 500 000 euros collectés en quelques jours, et le fait que de nouveaux secteurs se mettent en grève pour défendre leur propres revendications : l'Energie - Air France - les Urgences des hôpitaux - les Ehpad - Les territoriaux dans de nombreuses communes de la Région et d'autres services publics et des entreprises du secteur privé comme TF1 le jeudi 12 avril.

Enfin la mobilisation étudiante et lycéenne est forte dans le pays contre le projet de sélection à l’entrée de l’Université contre l'élitisme. Cette renrée puissante des jeunes dans la lutte peut bousculer la donne.

Les salariés ressentent bien qu'il y a des convergences fortes entre eux : mettre fin à l'austérité salariale - mettre fin aux privatisations et à la casse de l'emploi - renforcer les Services Publics pour une meilleure prise en compte des besoins des usagers et des populations et mettre un coup d'arrêt à la logique destructrice de la finance et des banques sur le travail et la société etc.

Ainsi monte fortement l'idée qu'il faut unir ses forces, se rassembler et agir tous-ensemble.

C'est pourquoi nous appelons à participer massivement à la manifestation interprofessionnelle du vendredi 13 avril à 11h à la Part-Dieu (Place Charles Béraudier). Les cheminots lyonnais ayant décidé de poursuivre leur mouvement les 13 et 14 avril.

Nous appelons également à participer de partout à la grève et aux manifestations du 19 avril et aux assemblées générales qui suivront pour déterminer les conditions et modalités de la poursuite et de l'élargissement du mouvement.

Dans ce cadre, il est positif que les forces politiques de gauche se rassemblent (PCF-NPA-Ensemble- EELV - Génération.s ou République et socialisme) dans le respect des décisions et objectifs syndicaux pour faire des 19 avril et 1er mai des moments forts de mobilisations et d'ancrage de l'action qui sont nécessaires pour gagner.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article