2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.

Publié le par Front de Gauche de Pierre Bénite

2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.
2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.
2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.
2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.
2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.
2000 à la Marée humaine de Lyon et plus de 250 000 en France dans 190 initiatives.

Les organisations, les partis politiques, les associations et les syndicats impliqués dans la construction de cette Marée humaine avaient décidé de lui donner un caractère festif et fraternel avec un casse croûte collectif et de lutte au bord du Rhône de 11h à 14h.

Ensuite les participants sont partis ensemble jusqu'à la place des Terreaux pour défiler en manifestation à la Croix Rousse Lyon pour exiger la fermeture du local d'extrême droite "Le Bastion social".

Journée réussie, dynamique, solidaire pour dire ensemble non à la politique de Macron et exiger une autre politique économique et sociale.

Une belle manif "traditionnelle" qui n'a pas fait la "Marée humaine" souhaitée, expression qui n'est pas des communistes.

Bien sur, nous espérions mieux. Il ne s'agit pas de minorer la mobilisation, l'union réalisée, ni l'énorme pression idéologique, mais d'avoir la lucidité nécessaire pour identifier les obstacles et de voir comment les lever. L'état de la division est tel que l'union n'a pas encore créé toute sa dynamique, enfin le mouvement a besoin de plus de contenu pour lequel les gens se reconnaissent, se mobilisent et se rassemblent.

C'est cela surtout qui fait défaut et doit interpeler chaque communiste. On ne comblera pas ce handicap en ajoutant des sigles mais en travaillant d'arrache-pied à populariser et à débattre de nos propositions afin que le mécontentement se transforme en conscience et engagement.

Enfin un autre obstacle. Nous connaissons tous des personnes, en famille ou dans notre entourage ou sur les lieux de travail, pour lesquelles le grand cirque médiatique autour de J.L. Mélenchon a été dissuasif. La question aujourd'hui n est pas de savoir s'ils ont tort ou raison mais de réfléchir à ce qu'il convient de faire désormais pour rassembler bien au delà.

Nous avons tous besoin d'une alternative politique crédible et qui réponde aux besoins des gens et pose la question incontournable des pouvoirs à tous les niveaux, en commençant par le plus stratégique, celui de l'entreprise et des lieux de travail quels qu'ils soient et où qu'ils soient. Ce ne sont pas les incantation pour l'union à tout prix en effaçant la singularité de chacun, ni les coups de gueule de Mélenchon et son programme social démocrate qui règleront le problème.

Oui le mécontentement est profond et majoritaire. Ce qu il manque c est la perspective, les solutions, le contenu. Tant que notre peuple n'aura pas la claire conscience qu'autre chose que la fuite éperdue dans l'ultra libéralisme est possible, nos batailles ne seront pas au niveau.

C'est donc bien sur les contenus des transformations à opérer que nous serons en capacité de rassembler le plus efficacement en déjouant du même coup les chausses trappes politiciennes, les tentatives gauchistes et les opérations des récupérateurs.

C'est tout le mouvement social qui en a besoin. Cela urge !

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article