La lutte des cheminots et de l'Energie se poursuit vendredi à Lyon

Publié le par Front de Gauche Pierre Bénite

La lutte des cheminots et de l'Energie se poursuit vendredi à Lyon

REDONNONS LA VOIE AUX SERVICES PUBLICS !

La CGT travaille à la convergence des secteurs en lutte de manière concrète sur le terrain plutôt qu’en incantation. Ainsi 200 cheminots, électriciens et gaziers ont ensemble ré-ouvert symboliquement la ligne SNCF Sathonay-Trévoux fermée aux circulations depuis 2012.

La CGT revendique depuis de nombreuses années la ré-ouverture de cette liaison ferroviaire, un enjeu structurant pour relier Lyon au Val de Saône, par un moyen de transport public, adapté et performant.

Le bassin de population concerné compte 160 000 habitants. Cette desserte permettrait de décongestionner les routes de la rive gauche de la Saône ainsi que l’axe ferroviaire Lyon-St Germain-Villefranche.

Malheureusement aujourd’hui avec l’adoption de la reforme ferroviaire, nous ne sommes plus dans une phase de développement du service public ferroviaire mais davantage à sa contraction, avec pour preuve la suppression de la relation Givors-Ville/Lyon-Perrache dès septembre 2018.

Sous couvert des travaux en gare de Lyon Part Dieu, la Direction SNCF TER AURA supprime de nombreuses relations :

• Moins 6 trains en heure de pointe sur Villard/Lyon.
• Moins 12 trains sur Lyon/St-Etienne
• Moins 10 trains sur Grenoble/Lyon en heures creuses.
• Sur Lyon/Genève, disparition des arrêts dans certaines gares.

Il n’y a aucun engagement de la part de la SNCF pour rétablir l’offre au-delà de 2020

Depuis quelques jours, des élus semblent découvrir les conséquences d’une réforme ferroviaire que certains d’entre eux ont votée ou soutenue, visiblement sans l’avoir ni lue ni comprise !

En parallèle des Cheminots, nos camarades de l’Énergie ont ré-ouvert une agence EDF/GDF de proximité au service des usagers de l’Energie.

Le modèle de déconstruction du service public est à l’oeuvre également dans l’électricité, le gaz et les barrages hydro-électriques. Nos camarades sont dans la lutte depuis plusieurs semaines car l'Energie est aussi notre bien commun.

Elle doit rester au centre des enjeux de la société de demain même si elle est malmenée par les gouvernements ultra-libéraux qui passent et qui s’installent au gré des élections.

Soyons tous ensemble le vendredi 27 juillet à 11h au rassemblement sur l'Esplanade de la Tour Suisse du Boulevard Vivier Merle dans le 3e arrondissement..

Le but de ce ralliement est d'accompagner la délégation qui aura rendez-vous avec la Direccte Rhône Alpes.

Les syndicats dénoncent notamment les différents conseils de disciplines qui ont eu lieu à la SNCF, les dépôts de plainte, les intimidations ou encore certains licenciements jugés abusifs qu'ont subi les militants CGT à Descours et Cabaud Saint Fons.

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article